Elles n'étaient pas attendues à ce stade, mais les spectateurs californiens ne leur en tiendront pas rigueur. Car Paula Badosa et Victoria Azarenka, respectivement têtes de série 21 et 27 de ce tournoi d'Indian Wells, leur ont offert un spectacle exceptionnel en finale dimanche. Dans une partie d'une intensité folle et accrochée jusqu'au bout, c'est l'Espagnole de 23 ans qui a eu le dernier mot (7-6, 2-6, 7-6) après 3h04 d'efforts. Celle qui avait démarré la saison à la 70e place mondiale se retrouvera la semaine prochaine aux portes du Top 10 (11e) grâce à ce deuxième titre en carrière, le premier en WTA 1000.
Elle en est tombée à la renverse et on la comprend aisément. Paula Badosa a livré une finale héroïque, tout comme sa rivale de ce dimanche Victoria Azarenka, devant un public en fusion. Brillantes tennistiquement, les deux joueuses n'ont rien lâché jusqu'au bout, faisant preuve d'une force mentale assez exceptionnelle du premier au dernier point. Et alors qu'elle était menée 5-4, 30/0 dans l'ultime manche, la plus jeune des deux a su puiser au plus profond d'elle-même pour renverser une dernière fois la situation et décrocher son premier grand titre grâce à un talent et à une ténacité qui en appellent d'autres.
WTA Finals
Muguruza bat Badosa et se qualifie pour la finale
16/11/2021 À 22:13

Un premier set d'anthologie et un chassé-croisé haletant dans le troisième

Le premier set de cette finale a donné le ton de ce duel épique : 1h20 d'échanges pied à pied, à la cadence infernale. Et si Badosa a breaké la première à deux reprises, à 3-3 puis 5-5, Azarenka, fidèle à sa réputation de battante, a refait à chaque fois son retard. Dans le tie-break, la Biélorusse est même revenu de 4 points à 0 à 5 partout. Mais l'Espagnole n'a rien eu à lui envier en termes de caractère : après une balle de set somptueuse de 28 frappes conclue par un revers croisé gagnant, elle virait en tête.
Sonnée Azarenka ? C'était mal la connaître. La double championne à Indian Wells (2012 et 2016) est repartie pied au plancher, ne laissant pas à sa rivale le temps de souffler. Encore plus offensive et entreprenante, souvent au filet, elle a fait le double break d'entrée de deuxième set, avant de remettre les pendules à l'heure (6-7, 6-2). Et les fans californiens n'étaient pas au bout de leurs émotions, puisque le dernier acte a mis en scène un chassé-croisé haletant : 2-0 Badosa, puis 2-2, avant qu'Azarenka ne fasse le break fatidique (du moins le pensait-on) à 4-4.
Mais à deux points du titre, le bras de la Biélorusse s'est tendu et Badosa s'est engouffrée dans la brèche. Alors que le set avait déjà été parsemé de points épiques, l'Espagnole a sorti le grand jeu pour conclure dans le jeu décisif avec des fusées en revers long de ligne et coup droit croisé. Désormais 8e à la Race, elle est en position de se qualifier pour son premier Masters. Si elle poursuit sur cette voie, ce ne serait que justice.
Roland-Garros dames
Zidansek s'offre le duel des rookies après une belle bataille
08/06/2021 À 12:35
Roland-Garros
Azarenka tombe à son tour
06/06/2021 À 13:17