Tennis

La pause n'arrête pas Clijsters, qui veut continuer à jouer après 2020

Partager avec
Copier
Partager cet article

Kim Clijsters

Crédit: Getty Images

ParEurosport
24/05/2020 à 15:41 | Mis à jour 25/05/2020 à 06:26

L'ancienne numéro 1 mondiale Kim Clijsters, qui a fait son retour sur les courts en 2020 après sept ans d'absence, a annoncé qu'elle comptait continuer à jouer malgré la suspension des compétitions due à la pandémie de coronavirus.

Le comeback de Clijsters ne devrait pas être bouleversé par la crise actuelle. La Belge s'est longuement confiée à ce propos dans les colonnes du média néerlandais Het Laatste Nieuws : "Même si on ne joue plus en 2020, je continuerai. J'ai montré de belles choses depuis mon retour et je n'ai pas envie de m'arrêter là-dessus. Mais j'avoue que si tout reste à l'arrêt pendant encore un an, je ne sais pas si j'aurai le courage de m'entraîner si longtemps sans objectif précis."

Tennis

"Novak et les autres n'ont pas commis de crime" : Thiem répond (encore) à Kyrgios

IL Y A 17 MINUTES

La pause lui a permis de reposer ses genoux

La joueuse de 36 ans a fait son retour sur les courts après 7 ans d'absence au mois de février dernier, lors du tournoi de Dubaï. Toujours auprès de la presse néerlandaise, Clijsters a confié que la pause causée par le coronavirus lui a permis de reposer ses genoux : "J'ai pu laisser reposer les genoux. Avant l'arrêt, je devais prendre des anti-inflammatoires. Quand les courts de tennis ont fermé, et comme nous n'en avons pas dans notre maison, j'ai fait du jogging et du vélo. Et des exercices pour mon genou."

Elle n'a disputé que deux rencontres depuis son retour, pour deux défaites. La Belge a remporté quatre Grand Chelem dans sa carrière, dont trois US Open.

Kim Clijsters

Crédit: Getty Images

Wimbledon

Mahut : "Une grande fierté d'être classé avec Isner parmi les 3 plus grands matches de Wimbledon"

IL Y A 2 HEURES
Tennis

Sinner : "J'essaie de rester le plus calme possible, même si c'est dur"

IL Y A 2 HEURES
Dans le même sujet
Tennis
Partager avec
Copier
Partager cet article