AFP

Petra Kvitova bat Svetlana Kuznetsova (6-1, 6-2) et remporte le tournoi de Madrid

Kvitova ne fait qu'une bouchée de Kuznetsova
Par AFP

Le 09/05/2015 à 21:23Mis à jour Le 09/05/2015 à 22:10

MADRID - Après sa victoire face à Serena Williams, Petra Kvitova a poursuivi sa belle semaine en remportant le tournoi de Madrid face à Svetlana Kuznetsova (6-1, 6-2), samedi. C'est le deuxième titre de la saison pour la Russe après celui de Sydney. C'est également son deuxième trophée dans la capitale espagnole après son succès en 2011.

La Tchèque Petra Kvitova a surclassé samedi la Russe Svetlana Kuznetsova (N.29) en finale du tournoi de Madrid (6-1, 6-2), en un peu plus d'une heure de jeu, pour décrocher son deuxième tournoi de la saison. A deux semaines du début de Roland-Garros, Kvitova (25 ans) se positionne idéalement, après avoir battu en demi-finale la N.1 mondiale Serena Williams sur la terre battue espagnole (6-2, 6-2).

"Je savais que je devais jouer de façon agressive, parce que Svetlana est une très bonne joueuse sur terre battue. La dernière fois qu'on s'était affrontées à Paris, je m'étais inclinée dans une rencontre avec de longs échanges", a expliqué Kvitova à la fin de sa rencontre. Elle est ainsi venue assez régulièrement conclure ses points au filet, respectant à la lettre la tactique mise en place avec son staff. "Je suis fière que tout se soit déroulé comme je le souhaitais", a-t-elle ajouté. La Tchèque n'a eu aucune balle de break à sauver, mais a en revanche pris à quatre reprises le service de Kuznetsova. La Russe avait créé la surprise vendredi en sortant du tableau en demie sa compatriote Maria Sharapova.

Ce succès place Kvitova sur la liste des favorites pour Roland-Garros qui commence dans deux semaines, alors qu'elle s'était arrêtée l'an passé au troisième tour, battue par... Kuznetsova. Il s'agit de son deuxième succès de la saison après Sydney en janvier contre Karolina Pliskova. La double lauréate de Wimbledon (2011 et 2014), avait fait une pause de plus de deux mois début février, invoquant un "besoin de repos". Elle était revenue à la mi-avril, enchaînant de belles performances et offrant notamment la qualification à la République tchèque en finale de Fed Cup aux dépens de la France.

0
0