Quelle baston ! Pendant près de deux heures, Simona Halep et Belinda Bencic ont disputé une énorme bagarre et la première a fini par l’emporter en trois sets (6-2, 6-7, 6-0). La Roumaine s'est qualifiée ainsi pour sa quatrième finale dans la capitale espagnole, où elle affrontera la Néerlandaise Kiki Bertens, quant à elle tombeuse de l'Américaine Sloane Stephens (6-2, 7-5). Si elle parvient à décrocher le titre dimanche, Halep retrouvera la place de numéro 1 mondiale.
L’affiche promettait, elle n’a pas déçu. Entre une Simona Halep quasiment invincible sur terre battue et une Belinda Bencic, terreur du top 5 cette saison (cinq victoires à son compteur pour aucune défaite), cette première demi-finale madrilène sentait le souffre. Et la numéro 3 mondiale a finalement pris sa revanche de Dubaï contre la Suissesse, au prix d’une empoignade qui a tenu les spectateurs de la Caja Magica en haleine.
WTA Melbourne
Un premier titre depuis 2020 : Halep affiche ses ambitions
09/01/2022 À 09:24

Halep a pris Bencic à la gorge

La Roumaine a attaqué le match tambour battant. Son break d’entrée et son engagement total dans chaque frappe ont fait forte impression (2-0). Et si elle a vu son adversaire revenir dans un premier temps (2-2), la machine s’est ensuite mise en route, implacable. Jouant long et au centre pour ne pas donner d’angle à Bencic le plus souvent, Halep a aussi enchaîné les banderilles le long de la ligne, que ce soit en revers bien campée sur ses appuis, ou en coup droit en bout de course.
Totalement débordée et sans solution, son adversaire a concédé cinq jeux d’affilée, la première manche et un break d’entrée dans la deuxième (6-2, 1-0). Mais la Suissesse a un fort caractère et elle l’a montré. Loin de baisser les bras, elle a changé de tactique : prenant la balle plus tôt, coupant les trajectoires, elle a raccourci les échanges et pris de vitesse une Halep qui semblait pourtant indébordable jusqu’ici. Bencic a aligné trois jeux de rang (6-2, 1-3), avant de se faire rattraper à nouveau et de rester au contact tout au long du set.

Deuxième finale à Madrid pour Bertens

Après avoir obtenu une première chance de revenir à égalité à 6-5, elle a magnifiquement négocié le jeu décisif, conclu sans contestation possible 7 points à 2, en exécutant avec succès un certain nombre de demi-volées. Tout aussi serré, le début de la manche décisive a été déterminant. Halep a remis énormément d’intensité physique dans son tennis, protégeant mieux ses engagements en augmentant son pourcentage de premières balles (71 % sur le match). Elle est allée chercher le break d’entrée et a fait craquer son adversaire (6-2, 6-7, 3-0).
Vraisemblablement fatiguée physiquement, Bencic s’est aussi lâchée nerveusement face à son père et coach au changement de côté et a balancé quelques balles de frustration dans le public qui lui a rendu quelques sifflets. Elle n’a pu soutenir le rythme infernal à l’échange de son adversaire qui ne lui a plus laissé le moindre jeu. Victorieuse d’une grosse bataille, Halep a prouvé qu’elle serait très dure à battre sur ocre. De quoi booster sa confiance à deux semaines de Roland-Garros dont elle est tenante du titre.
Face à elle dimanche, Kiki Bertens sera en lice pour un deuxième titre sur le circuit WTA cette saison. La Néerlandaise, lauréate à Saint-Pétersbourg en début de saison, a dominé Sloane Stephens plus tard dans la journée : 6-2, 7-5.
US Open
Raducanu, c'est ébouriffant
08/09/2021 À 17:36
US Open
Le programme de mercredi : la surprise Raducanu en entrée, Djokovic-Berrettini en dessert
07/09/2021 À 22:02