From Official Website

Ivanovic impressionne

Ivanovic impressionne
Par AFP

Le 21/08/2006 à 21:30Mis à jour

Ana Ivanovic a dominé Martina Hingis en deux sets en finale du tournoi de Montréal. Cette finale avait été reportée à lundi en raison des conditions climatiques. A 19 ans, la Serbe remporte le deuxième titre de sa carrière, un an après celui acquis à Can

WTA MONTREAL - Finale

Ana Ivanovic (SCG) bat Martina Hingis (SUI) 6-2, 6-3

Ana Ivanovic a facilement remporté le 2e tournoi de sa carrière, après celui de Canberra (Australie) en 2005. Malgré sa défaite, Hingis, qui était en quête du 42e titre de sa carrière, a l'assurance de rentrer dans le Top 10 du classement mondial pour la première fois depuis octobre 2003.

La Serbe avait certes gagné un premier titre à Canberra en 2005. Mais ce facile succès en 58 minutes, qui conclut une semaine difficile pour les organisateurs entre forfaits, abandons et pluie obligeant le report de la finale de 24 heures, est nettement plus significatif de son talent à seulement 18 ans.

Elle remettait tout sur les lignes

Pendant toute la rencontre, la Belgradoise (1,83 m et 73 kg) a fait parler sa puissance en prenant régulièrement de vitesse sa rivale. "Elle jouait simplement du très bon tennis. Sa vitesse de balle me posait des problèmes. J'ai essayé de jouer long mais elle remettait tout sur les lignes", a constaté avec dépit la Suissesse.

Revers, coups droits, Ivanovic réussissait effectivement la quasi-totalité de ses frappes, toujours très à plat. Jeu complété avec une première balle de service dépassant parfois les 180 km/h. Et comme tout allait parfaitement pour elle en ce lundi ensoleillé, elle semblait même attirer la balle, dans sa raquettte en défense.

Les bombes d'Ivanovic

"A peu près tout est allé comme il fallait. Dans les premiers jeux, j'étais nerveuse. Mais je savais ce que je devais faire: être agressive et rapide dans mes déplacements", a expliqué Ivanovic, obligée de s'entraîner le matin à Belgrade en 1999 "parce que les après-midis étaient trop dangereux".

Et sa nervosité allait vite passer avec des breaks aux 1er et 5e jeux pour faire la différence dans la première manche. "Au 2e set, je lisais mieux son jeu et elle a fait quelques erreurs", a poursuivi Hingis, qui avait reçu les conseils de sa mère à la fin de la manche initiale.

Et effectivement, les débats étaient un peu plus serrés, avec une balle qui filait toujours aussi vite d'un côté et de l'autre du filet. Finalement Hingis (25 ans) cédait quand même mais un peu plus tard que lors de la première manche. A 3 jeux partout, elle abandonnait un première fois sa mise en jeu, tandis que la seconde fois offrait le titre à sa jeune et sculpturale rivale qu'elle rencontrait pour la première fois.

Malgré sa défaite, Hingis, qui était en quête du 42e titre de sa carrière, a l'assurance de rentrer dans le Top 10 du classement mondial pour la première fois depuis octobre 2003, après avoir manqué les saisons 2004 et 2005, le temps de prendre une pause dans une carrière commencée à 14 ans.

La finale avait été reportée de dimanche à lundi, en raison de la pluie qui a perturbé la journée de dimanche.

0
0