Getty Images

Premier 5 de Montréal : Encore une fois, Garcia a subi la loi d'Halep

Encore une fois, Garcia a subi la loi d'Halep
Par AFP

Le 11/08/2018 à 08:12Mis à jour Le 11/08/2018 à 08:55

WTA MONTREAL - Après sa victoire face à Maria Sharapova au tour précédent, Caroline Garcia a rendu les armes face à Simona Halep en quart de finale (7-5, 6-1). Au prochain tour, la numéro un mondiale affrontera l'Australienne Ashleigh Barty.

Encore raté. La Française Caroline Garcia s'est inclinée 7-5, 6-1 vendredi face à la numéro un mondiale Simona Halep en quart de finale du tournoi Premier de Montréal.

Après un premier set accroché, Garcia, 6e mondiale, n'a rien pu faire pour contenir la vitesse et la puissance de la Roumaine, qui a réussi 19 coups gagnants pour seulement 12 fautes directes. "Le premier set a été très dur. C'était une grosse bagarre des deux côtés", a expliqué Garcia. "J'ai eu une occasion de faire la différence mais je n'ai pas bien joué les points importants, je lui ai trop donné".

"Le premier jeu du deuxième set a été accroché, mais après ça, j'ai lâché. J'ai commencé à faire des fautes, je me suis précipitée, et elle en a profité. Mais jusqu'à 3-1 ou 4-1 je sentais que j'étais encore dans le match. Sur beaucoup d'échanges je dominais, et j'aurais pu conclure en frappant plus fort, mais je ne l'ai pas fait. Je jouais bien, mais je ne finissais pas les points." C'est la deuxième année d'affilée que la Roumaine élimine Garcia à ce stade de la compétition au Canada. Halep affrontera en demi-finale l'Australienne Ashleigh Barty, qui a écarté la Néerlandaise Kiki Bertens (6-3, 6-1) plus tôt dans la journée.

Caroline Garcia

Caroline GarciaGetty Images

Stephens comme à la maison

De son côté, Sloane Stephens, qui défendra son titre à l'US Open à la fin du mois, n'a pas souffert pour dominer la Bélarusse Anastasija Sevastova (6-2, 6-2). L'Américaine a réussi 18 coups gagnants et a passé 75% de premières balles, tout en convertissant 5 balles de break sur 9.

"Je joue bien, c'est une bonne façon de débuter l'US Open Series", s'est réjoui Stephens, 25 ans. "Je suis heureuse d'être de retour en Amérique du Nord et de jouer sur des courts en dur. J'espère avoir d'autres bons résultats." "J'ai vécu des moments difficiles avec de grosses baisses de concentration, mais je me suis bien remise. Je suis heureuse de bien jouer et de m'améliorer pendant le tournoi. Chaque année quand je reviens ici, j'espère être à mon meilleur niveau." Stephens tentera d'accéder à la finale face à l'Ukrainienne Elina Svitolina, tenante du titre au Canada, qui s'est qualifiée dans la nuit en battant la Belge Elise Mertens 7-5, 6-3.

0
0