Elle ne s’était encore jamais imposée à Rome, mais elle aurait sûrement préféré le faire dans des circonstances différentes. Simona Halep a tenu son rang de tête de série numéro 1 jusqu’au bout en allant chercher son premier titre sur la terre battue italienne lundi, après deux échecs en finale en 2017 et 2018. Mais malheureusement pour le dénouement du tournoi, les 1000 spectateurs autorisés n’ont pas eu droit au choc attendu face à la tenante du titre Karolina Pliskova. Car la Tchèque a été contrainte à l’abandon (6-0, 2-1 ab.) après un peu plus d’une demi-heure de jeu seulement (31 minutes exactement). Ce succès permet à la Roumaine de redevenir numéro 1 mondiale.

Roland-Garros
Ostapenko retrouve ses sensations à Roland et c'est Pliskova qui en fait les frais
01/10/2020 À 10:17

Elle pourrait bien récolter les fruits de son impasse sur la tournée amércaine sur dur. Déjà sacrée à Prague à la mi-août, Simona Halep est toujours invaincue sur terre battue et depuis la reprise du circuit. Elle qui avait également gagné à Dubaï en février dernier avant l'arrêt des compétitions à cause du coronavirus reste désormais sur 14 victoires. A moins d'une semaine de Roland-Garros, ce triomphe romain lui permet de s'affirmer comme la joueuse à battre dans un tournoi parisien qu'elle a déjà remporté voici deux ans.

Une finale tronquée

Mais ce n'est pas lui faire injure que de dire que cette finale remportée aux dépens de Karolina Pliskova ne restera pas dans les mémoires. D'ailleurs, Halep n'y est pour rien. Elle a commencé le match sur les chapeaux de roue, limitant le nombre de ses erreurs et contrant à la perfection une tenante du titre visiblement pas dans son assiette. Entre la Roumaine qui volait sur le court et la Tchèque qui avait toutes les peines du monde à se déplacer, la différence s'est logiquement rapidement creusée au score. Résultat : un double break validé après un petit quart d'heure de jeu.

Dimanche, Pliskova avait fait forte impression face à sa compatriote Marketa Vondrousova (6-2, 6-4), tandis que Halep avait dû batailler pour écarter Muguruza (6-3, 4-6, 6-4) en demi-finales. Mais c'est bien la tête de série numéro 2 qiu s'est présentée sur le court avec un bandage impressionnant sur la cuisse gauche. Après avoir perdu 13 des 14 derniers points du premier set, Pliskova, qui a eu toutes les peines à s'ajuster à l'échange (5 coups gagnants pour 16 fautes directes), a fait appel au kiné. Elle a repris la partie, le temps de sauver un jeu et l'honneur en débreakant en début de 2e manche. Mais elle a renoncé lors du jeu suivant.

A quelques jours de se présenter Porte d'Auteuil, la grande Tchèque a peut-être préféré ne prendre aucun risque de blessure grave. Alors que ni Ashleigh Barty, ni Naomi Osaka, ni Bianca Andreescu ne seront présentes pour lui barrer la route, Halep, elle, n'a finalement pas trop puisé dans ses réserves et a connu la meilleure préparation possible, vu les circonstances, pour reconquérir Roland.

US Open
Garcia, tout feu, tout flamme
02/09/2020 À 22:04
WTA Prague
Halep tranquille face à Frech
14/08/2020 À 14:34