Fin juillet, Daria Kasatkina a suscité quelques remous dans son pays en critiquant la guerre en Ukraine et en dévoilant son homosexualité, deux sujets sensibles en Russie. Mais la 12e joueuse mondiale et n°1 russe a aussi pris soin, début août, de faire parler d'elle sur le court. Ce dimanche, elle a remporté le tournoi sur dur de San Jose, en Californie, son premier titre cette saison, en battant en finale Shelby Rogers (6-7, 6-1, 6-2).
La Russe de 25 ans décroche son cinquième trophée sur le circuit WTA, après ceux glanés à Charleston (2017), Moscou (2018), Melbourne et Saint-Pétersbourg l'an passé. Elle a privé Rogers, 28 ans, d'un premier titre pour sa troisième finale, après celles, déjà perdues, à Bad Gastein en Autriche en 2014 et Rio de Janeiro en 2016. L'Américaine a pourtant tenu le coup dans le premier acte, parvenant à effacer deux breaks concédés, pour revenir à 5-5 en ayant au passage sauvé une balle de set. Dans la foulée, elle s'est montrée la plus solide au jeu décisif.
WTA San Jose
Gauff s'offre Osaka et rallie les quarts
05/08/2022 À 05:28

Le premier set a duré aussi longtemps que les deux suivants

Frustrée de se retrouver menée alors qu'elle semblait contrôler la partie, Kasatkina a alors haussé son niveau de jeu, contrairement à Rogers qui baissait de pied. La demi-finaliste du dernier tournoi de Roland-Garros, qui avait écarté solidement la favorite du tournoi Paula Badosa, la veille, a mis 1h16 pour remporter les deux sets suivants, soit autant de temps pris pour perdre la première manche.
WTA San Jose
Retour gagnant pour Osaka
03/08/2022 À 05:29
WTA San Jose
La douche froide après Wimbledon : Rybakina manque sa rentrée
02/08/2022 À 09:28