Andrey Rublev, 8e mondial et tête de série N.1, s'est qualifié vendredi pour les demi-finales du tournoi sur dur de Washington, en battant 6-2, 6-3 J.J. Wolf (99e). Le Russe affrontera pour une place en finale le Japonais Yoshihito Nishioka (96e), sorti vainqueur 7-6 (5), 4-6, 7-5 du marathon l'ayant opposé au Britannique Daniel Evans (40e), au bout de 3h35 de lutte. L'autre demi-finale opposera l'Australien Nick Kyrgios (63e) au Suédois Mikael Ymer (115e).
Rublev est en quête d'un 4e titre cette année, après ceux glanés à Marseille, Dubaï et Belgrade. Une telle performance ferait de lui le joueur le plus titré cette saison avec Rafael Nadal et Carlos Alcaraz. Le Russe de 24 ans, réaliste à défaut d'être impressionnant en début de journée pour écarter l'Américain Maxime Cressy (32e) 6-4, 7-6 (8), en quart de finale disputé avec 24 heures de retard en raison des orages qui s'étaient abattus la veille sur la capitale des Etats-Unis, s'est montré autrement plus convaincant face à Wolf.
ATP Montreal
Evans s'est bien battu mais Carreno Busta était trop fort : le résumé de la victoire de l'Espagnol
IL Y A 10 HEURES

Rublev sans trembler face à J.J. Wolf

35 aces pour Kyrgios

Il a pris à quatre reprises le service de l'Américain sans jamais concéder le sien, malgré quatre opportunités adverses. Agressif et contrôlant le jeu à sa guise, il s'est imposé sans sourciller en 1h20. Au terme d'une lutte autrement plus acharnée de deux heures et demie, Nick Kyrgios, vainqueur de l'épreuve en 2019 et finaliste du dernier Wimbledon, est venu à bout 6-7 (5), 7-6 (12), 6-2 du régional de l'étape Frances Tiafoe (27e).
Une rencontre à haute intensité, enlevée et offrant de beaux points qui a fini par virer à l'avantage de l'Australien, toujours aussi fantasque - en témoigne ses coups entre les jambes - et raleur, contre lui-même ou le public jugé trop bavard entre les échanges. Mais, s'appuyant sur son service redoutable (35 aces), il a su garder son sang froid pour sauver cinq balles de match dans le jeu décisif du deuxième set.
Tiafoe, frustré de n'avoir su boucler le match sur ces occasions, a ensuite perdu pied, laissant Kyrgios, s'échapper après être passé très prêt de la sortie. Ce dernier affrontera samedi Mikael Ymer, venu à bout 6-2, 5-7, 6-3 de l'Américain Sebastian Korda (54e).

3h35 de lutte : Nishiokaau a bataillé face à Evans

Raducanu et Azarenka battues

Chez les femmes, Liudmila Samsonova (60e) et Xiyu Wang (95e) ont créé les surprises du jour, en éliminant respectivement Victoria Azarenka (20e) et Emma Raducanu (10e).
La Russe s'est montré plus solide que la Britannique, qui aura la lourde tache de défendre son titre à l'US Open dans trois semaines, en s'imposant 7-6 (8/6), 6-1. La Chinoise a elle profité de la défaillance physique de la Bélarusse pour gagner leur duel 6-1, 6-3. Elles s'affronteront pour une place en finale.
L'autre affiche du dernier carré mettra aux prises l'Estonienne Kaia Kanepi (37e), qui a battu 6-7 (4), 6-4, 6-3 la Russe Anna Kalinskaya (71e), à l'Australienne Daria Saville (88e), qui s'est imposée 6-1, 7-5 contre la Canadienne Rebecca Marino (111e), issue des qualifications.
ATP Cincinnati
Paire abandonne en qualifications, Bonzi seul rescapé Français
IL Y A 10 HEURES
ATP Montreal
Carreno Busta s'offre Evans et une première finale de Masters 1000
IL Y A 10 HEURES