Elle a trouvé la délivrance à l'autre bout du monde. Titrée à Wuhan, au terme d'un tournoi WTA Premier 5 éreintant, Caroline Garcia est allée au bout d'elle-même, ce samedi, pour battre Ahsleigh Barty après être passée tout près de la déconvenue au milieu d'un deuxième set inexplicable, alors qu'elle avait déjà cédé la première manche en dominant son adversaire. "C’était très dur mentalement car c’était une grosse bataille. Je me suis dit : 'Tu ne peux pas laisser passer ça, tu dois te battre'", a-t-elle confié au site officiel de la WTA.

Caroline Garcia

Crédit: Getty Images

La suite n'a été qu'un échange de breaks, de 3-3 à 6-6, où l'aspect psychologique a pris le dessus sur le jeu. Dans ce domaine, la Française a démontré qu'elle était infaillible. Ces derniers mois, la Lyonnaise s'est forgée une solide carapace, véritablement affectée par le conflit qui l'a opposée à ses coéquipières en début d'année. "Peut-être que quelques mois plus tôt, peut-être même quelques semaines, je n’aurais pas trouvé l’énergie nécessaire et la concentration pour rester dans le match", a d'ailleurs affirmé la joueuse de 23 ans.
WTA Pékin
Mladenovic n'y arrive toujours pas
30/09/2017 À 16:51
Juste heureuse et fière
Désormais, sa dynamique contraste avec celle de Kristina Mladenovic, en perte de vitesse constante depuis Roland-Garros. Et Garcia peut largement viser le statut de N.1 française avant la fin de l'année. Mais "pour l’instant, je me sens juste heureuse et fière de mon combat du jour, fière du travail accompli", a-t-elle assuré. Elle peut. Cette victoire constitue le succès le plus retentissant pour le tennis tricolore féminin depuis le sacre de Marion Bartoli à Wimbledon, en 2013.
"Difficile de mettre des mots après 2h45 de combat mais gagner un titre, c’est toujours de grandes émotions. C’est toujours génial. Un Premier 5, c’est encore mieux. Pour moi, un titre est un titre, s'est-elle réjouie. C’est pour ça qu’on s’entraîne dur, pour vivre ce genre de moments. Même si tu perds, peu importe, il faut te battre jusqu’au bout et trouver la solution. Tu ne trouves pas la solution ? Ok, retourne bosser." Garcia a appliqué sa propre leçon. Et elle a bien fait.

Caroline Garcia et ses larmes de joie après sa victoire en finale à Wuhan

Crédit: Getty Images

WTA Wuhan
Garcia, le grand bond en avant
30/09/2017 À 14:25
WTA Bad Homburg
Garcia revient de loin : "Cela représente tellement pour moi"
IL Y A UNE HEURE