Charles Caudrelier (Maxi Edmond de Rothschild) et François Gabart (SVR Lazartigue) ont creusé l'écart en tête de la Route du Rhum, dont l'ensemble des concurrents étaient piégés samedi matin dans une longue dorsale sans vent entre deux fronts.
Selon les derniers pointages donnés à 09h00, les deux hommes étaient quasiment bord à bord, avec un avantage infime pour Gabart, au sein des Ultim (maxi-trimarans de 32 m de long pour 23 m de large dont certains peuvent voler). Dans toutes les catégories, les skippers vont devoir gérer au mieux ce passage qui a tendance à réduire les écarts, avant l'arrivée d'un nouveau front qui devrait apporter des rafales de vent de plus de 40 noeuds et une mer chaotique.
Route du rhum
Dick s'impose en Mono, Escoffier déclaré vainqueur en Multi
26/11/2022 À 09:51
"Pour l'instant, il n'y a pas de vent du tout", a raconté Caudrelier à la vacation du matin. "Si on avait réussi à descendre assez vite, on aurait pu glisser sous l'anticyclone mais ça n'a pas été le cas (...) Les alizés, c'est pour demain. Devant nous, il y a un sacré dossier. Dans les fronts, les manoeuvres sont dures en Ultim".
"Je dors moins depuis que François Gabart est à côté de moi (...). C'est tout de suite plus excitant d'avoir un bateau bord à bord, ça occupe bien les journées, ça met de l'action", a-t-il ajouté. Resté vendredi dans leur sillage, Thomas Coville (Sodebo) a choisi une route plus au nord pour tenter d'attraper plus vite la tempête mais a finalement été privé de vent plus longtemps et accusait désormais un retard de plus de soixante milles.
Loin derrière, l'équipe d'Armel Le Cléac'h (Banque Populaire), revenu à Lorient après une avarie, a annoncé que les réparations avaient suffisamment avancé pour que le skipper puisse repartir vers midi. Chez les Imoca, monocoques de 18 m et vedettes du légendaire tour du monde en solo, le Vendée Globe, Charles Dalin (Apivia) était toujours en tête, lui aussi dans la dorsale sans vent. "Elle n'est pas simple, cette transat. Il faut faire les bons choix et ce n'est pas évident (...) Maintenant, tout l'enjeu de réussir à passer au plus vite dans l'alizé", a-t-il témoigné.

Classement samedi à 9h00

MULTICOQUES
Ultim (32 m)
  • 1. François Gabart (SVR Lazartigue) à 2.446 nm de l'arrivée
  • 2. Charles Caudrelier (Maxi Edmond de Rothschild) à 0,2 nm du premier
  • 3. Thomas Coville (Sodebo) à 63,8 nm
  • 4. Francis Joyon (Idec Sport) à 194,1 nm
  • 5. Yves Le Blevec (Actual) à 200,1 nm
OceanFifty (15 m)
  • 1. Thibaut Vauchel-Camus à 2.729 nm de l'arrivée
Rhum Multi
  • 1. Brieuc Maisonneuve (CMA Ile de France) à 2.936 nm de l'arrivée
MONOCOQUES
Imoca (18 m)
  • 1. Charles Dalin (Apivia) à 2.812 nm de l'arrivée
  • 2. Kevin Escoffier (Holcim-PRB) à 22 nm du premier
  • 3. Jérémie Bayou (Charal) à 24 nm
Class40 (12 m)
  • 1. Corentin Douguet (Queguiner-Innoveo) à 2.932 nm de l'arrivée
Rhum Mono - 17 concurrents
  • 1. Jean-Pierre Dick (Notre Méditerranée-Ville de Nice) à 2.953 nm de l'arrivée
Route du rhum
Un Ruyant record s'impose en Imoca
21/11/2022 À 08:35
Route du rhum
Caudrelier : "Cette victoire a une saveur particulière"
16/11/2022 À 12:48