Le suspense aura duré jusqu’au milieu de la nuit. Et c’est finalement Yannick Bestaven qui remporte le Vendée Globe à l’issue d’une fin de course haletante. Le skipper de Maître Coq IV a franchi la ligne en troisième position peu avant 4h30, jeudi, derrière Charlie Dalin (Apivia) et Louis Burton (Bureau Vallée 2). Mais grâce aux 10h15 de compensation obtenue après s'être dérouté pour porter assistance à Kévin Escoffier le 30 novembre dernier, il grimpe sur la plus haute marche du podium. Son temps : 80 jours, 3 heures, 44 minutes et 46 secondes. Il devance au final Dalin d’un peu plus de 2h30 après 80 jours de mer !
Le marin normand de 36 ans a lui coupé la ligne à 20h35 au large des Sables d'Olonne dans une mer assez formée, dans la nuit noire mais entouré d'une multitude de bateaux venus à sa rencontre, équipés de lumières rouges. "C'est vraiment une course magique, c'est sûr qu'elle m'a changé, je sais pas de quelle manière encore (...) c'est tellement d'émotions, c'est des émotions incroyables, c'est des émotions d'une force que j'avais jamais ressentie avant (...)", a lancé Dalin, encore à bord de son bateau après avoir passé la ligne.
Vendée Globe
Davies a bouclé son tour du monde hors course
26/02/2021 À 16:06
Mais bien qu'il ait signé un véritable exploit, Dalin termine donc deuxième de cette neuvième édition du Vendée Globe. "C'est vraiment tout à fait normal que les coureurs qui se soient déroutés aient bénéficié de bonifications", a-t-il estimé.
Dalin : "Les honneurs de la ligne, elles sont pour moi"
Quatre heures après Dalin, Louis Burton (Bureau Vallée 2) a terminé à son tour son périple, pour une probable 3e place finale. "C'est un grand bonheur, une grosse fierté d'être dans les premiers à couper cette ligne d'arrivée. (C'est) sept jours de moins qu'il y a quatre ans (lorsqu'il avait terminé 7e, ndlr), 75 jours de plus qu'il y a huit ans puisque j'avais abandonné au bout de cinq jours", a-t-il rappelé.
En lice lui aussi pour la victoire finale, Boris Herrmann (SeaExplorer-Yacht Club de Monaco) est entré en collision avec un bateau de pêche occasionnant des dégâts sur le foil tribord (appendice qui permet au bateau de filer à toute vitesse), à 160 km de l'arrivée. Il est désormais attendu aux Sables dans la matinée de jeudi.
Thomas Ruyant (LinkedOut) est arrivé en quatrième position au petit matin. Plus tard jeudi, Damien Seguin (Groupe Apicil) - premier marin handisport à faire le Vendée Globe - devrait faire son entrée aux Sables d'Olonne. Mais il pourrait être devancé après coup par Jean Le Cam (Yes We Cam !). Le sexagénaire est celui qui a réussi à sauver Escoffier dans des conditions de mer dantesques et pour cela, il a bénéficié de 16 h et 15 minutes de compensation. Il devrait arriver en héros dans la soirée de jeudi.
Vendée Globe
Clément Giraud attendu mardi
14/02/2021 À 17:28
Vendée Globe
Boissières et Shiraishi, trois heures d'écart après trois mois de course
11/02/2021 À 18:23