Getty Images

Où, quand et qui : Le mode d'emploi de l'Euro

Où, quand et qui : Le mode d'emploi de l'Euro
Par AFP

Le 11/09/2019 à 00:12

L'Euro 2019 masculin de volley-ball, qui s'ouvre jeudi dans quatre pays (France, Belgique, Pays-Bas, Slovénie), est le premier à se disputer à 24 équipes, dans une formule limpide avec une phase de groupes puis une phase à élimination directe à partir des 8es.

Les participants

  • Groupe A (à Montpellier en France): Italie, France, Bulgarie, Portugal, Grèce, Roumanie
  • Groupe B (à Bruxelles et Anvers en Belgique): Serbie, Allemagne, Belgique, Slovaquie, Autriche, Espagne
  • Groupe C (à Ljubljana en Slovénie): Russie, Slovénie, Finlande, Turquie, Macédoine, Bélarus
  • Groupe D (à Rotterdam aux Pays-Bas): Pologne, Pays-Bas, République tchèque, Estonie, Ukraine, Monténégro

La formule

Les quatre premiers de chaque groupe se qualifient pour les huitièmes de finale. Chaque pays hôte qualifié a la garantie de disputer son 8e de finale et un éventuel quart de finale à domicile.

A noter comme en 2015, que le championnat d'Europe cette année n'est pas qualificatif pour les Jeux olympiques 2020. La Pologne, la Russie et l'Italie ont déjà validé leur billet pour Tokyo, via une première série de tournois de qualification olympique début août. Les huit meilleures nations européennes au classement continental, calculé sur plusieurs années et arrêté après l'Euro 2019, se retrouveront en janvier 2020 pour un dernier ticket disponible.

Wilfredo Leon

Wilfredo LeonGetty Images

Le calendrier

  • Phase de groupes: 12-19 septembre (Montpellier, Rotterdam, Bruxelle, Anvers, Ljubljana)
  • 8es de finale: 21-22 septembre (Nantes, Rotterdam, Anvers, Ljubljana)
  • Quarts de finale: 23-24 septembre (Nantes, Rotterdam, Anvers, Ljubljana)
  • Demi-finales: 26-27 septembre (Ljubljana et Paris-Bercy)
  • Match pour la 3e place: 28 septembre (Paris-Bercy)
  • Finale: 29 septembre (Paris-Bercy)

Palmarès des dix dernières éditions :

  • 2017 (en Pologne): 1. Russie, 2. Allemagne, 3. Serbie
  • 2015 (en Bulgarie et Italie): 1. France, 2. Slovénie, 3. Italie
  • 2013 (en Pologne et au Danemark): 1. Russie, 2. Italie, 3. Serbie
  • 2011 (en Autriche et Rép. tchèque): 1. Serbie, 2. Italie, 3. Pologne
  • 2009 (en Turquie): 1. Pologne, 2. France, 3. Bulgarie
  • 2007 (en Russie): 1. Espagne, 2. Russie, 3. Serbie
  • 2005 (en Italie et Serbie): 1. Italie, 2. Russie, 3. Serbie
  • 2003 (en Allemagne): 1. Italie, 2. France, 3. Russie
  • 2001 (en République tchèque): 1. Yougoslavie, 2. Italie, 3. Russie
  • 1999 (en Autriche): 1. Italie, 2. Russie, 3. Yougoslavie
0
0