Getty Images

Le règlement 2021 dévoilé

Le règlement 2021 dévoilé
Par AFP

Le 14/06/2019 à 10:52Mis à jour Le 16/06/2019 à 10:55

24 HEURES DU MANS - L'ACO et la FIA ont révélé vendredi les grandes lignes du règlement WEC qui entrera en vigueur en 2021, et destiné à remplacer l'actuelle catégorie LMP1.

Pour relancer l'intérêt du Championnat du monde d'endurance (WEC), l'Automobile Club de l'Ouest (ACO) et la Fédération internationale de l'automobile (FIA) ont présenté vendredi au Mans un nouveau règlement qui va notamment ouvrir le plateau à de nouveaux constructeurs dès septembre 2020 en introduisant une nouvelle catégorie appelée Hypercars.

Il y aura pour elles deux options : soit concevoir un prototype, comme les Toyota actuelles, et l'habiller d'une carrosserie de super-sportive, soit, à partir d'une super-sportive de route, développer une Hypercar avec un minimum de production de 20 unités sur deux ans.

Des bolides évoquant des voitures de rêve vont donc pouvoir s'affronter dans une catégorie plus "glamour" que l'actuelle GT où les batailles sont pourtant féroces chaque année au Mans et dans le championnat WEC mais quelque peu éclipsées par les LMP1.

La Valkyrie en sera

Les discussions entre l'ACO et la FIA sur la définition de cette nouvelle catégorie ont été ardues. "Certains constructeurs souhaitaient obtenir plus de garanties et c'est pour cela qu'on a ouvert la possibilité pour eux de partir aussi d'une voiture de route et surtout instaurer une balance de performance (BoP) qui permet à toutes les équipes de gagner et empêcher l'inflation par un développement à outrance", a souligné vendredi Pierre Fillon, président de l'ACO.

L'Aston Martin Valkyrie à Goodwood au Festival de la vitesse de Goodwood 2017

Les discussions ont également porté sur l'avantage dont pourraient bénéficier les voitures à quatre roues motrices. La solution trouvée est que celles bénéficiant d'un système hybride sur les roues avant ne pourront le déclencher qu'au-delà de 120 km/h sur piste sèche et entre 140 et 160 km/h sur piste mouillée, a précisé vendredi Richard Mille, le président de la Commission endurance FIA, "ce qui permettra de ne pas donner un avantage aux quatre roues motrices sous la pluie".

Sitôt après cette annonce, Aston Martin a annoncé son arrivée dans cette nouvelle catégorie avec son modèle Valkyrie qui sera aligné aux 24 heures du Mans 2021. La célèbre marque britannique, aujourd'hui présente en GT, avait remporté l'épreuve mancelle il y a juste 60 ans en 1959. La Valkyrie, une hyper-sportive, a été dessinée par l'ingénieur Adrian Newey, directeur technique chez Red Bull en Formule 1.

Toyota a emboité le pas en confirmant sa participation au championnat WEC après 2020 avec "un prototype hybride basé sur la voiture de route GR Super Sport".

0
0