En route pour la gloire?

En route pour la gloire?
Par Eurosport

Le 28/07/2003 à 19:15Mis à jour

Vainqueur pour la deuxième année consécutive en Allemagne dimanche, Sébastien Loeb (Citroën) commence à penser au titre mondial, sans le crier trop haut. Trois des six dernières manches de la saison se disputeront sur asphalte, une surface où l'Alsacien e

A pas de géant, Sébastien Loeb n'en finit plus de grimper dans la hiérarchie mondiale. Ce Week-end, en Allemagne, où l'Alsacien qu'il est évoluait presque à domicile, le pilote Citroën a décroché la troisième victoire de sa carrière, la deuxième cette saison, après le Monte-Carlo. Une victoire acquise après une lutte acharnée avec Marcus Grönholm, de plus en plus à l'aise sur macadam. Tout au long des deux dernières étapes, le Français et le Finlandais se sont tirés la bourre, se rendant coup pour coup spéciale après spéciale.

L'appétit vient en gagnant

Les berfs d'acier de Loeb

Sa plus belle victoire

Ce succès est d'autant plus probant que Loeb a été sous pression jusqu'à l'ultime seconde, ce qui n'avait pas été le cas lors de ses deux premiers triomphes, au Monte-Carlo cette saison et, déjà, en Allemagne l'année dernière. "De mes trois victoires, celle-là a vraiment été la plus difficile ", confirme-t-il. Et j'ai éprouvé une émotion extrême, d'abord un grand soulagement, puis la joie." Avec la sensation d'avoir franchi un nouveau palier.

"Le titre? J'y pense"

Classements du Championnat pilotes et constructeurs

Alors, Sébastien Loeb champion du monde à 29 ans pour sa première saison complète? Cela reste aujourd'hui une simple hypothèse Mais elle apparaît de moins en moins farfelue au fil des courses. Pour la première fois, l'Alsacien l'évoque d'ailleurs, du bout des lèvres. "Le titre? Je ne sais pas mais tout est possible, estime-t-il. Notamment avec trois rallyes asphalte encore au programme, il y a des gros points à prendre. C'est vrai, j'y pense".

0
0