Les déclarations de l'étape 3

Les déclarations de l'étape 3
Par Eurosport

Le 18/09/2005 à 15:00Mis à jour

Propos et témoignages recueillis à l'issue de l'étape 3 du Rallye de Grande Bretagne, endeuillé dimanche par l'accident de Michael Park, le co-pilote de Markko Märtin (Peugeot 307).

Jean-Pierre Nicolas (Peugeot Sport, directeur) : "Markko [Märtin] est sorti peu après le départ (de l'ES15) à pleine vitesse et il a percuté un arbre de face côté droit. L'arbre est rentré dans la voiture. On pense que Michael est mort sur le coup. C'est dur, épouvantable. On ne réalise pas. Le Championnat n'est rien par rapport à la vie d'un homme. Personne n'a envie de continuer."

Automobiles Peugeot : "Le directeur de Peugeot Sport, Jean Pierre Nicolas, en accord avec M. Frédéric Saint-Geours, directeur général de Peugeot, a décidé, en signe de deuil, de retirer de la course la voiture de Marcus Grönholm - Timo Rautiainen. Automobiles Peugeot et Peugeot Sport expriment à la famille de Michael Park son immense tristesse et sa plus profonde émotion."

Sébastien Loeb (Citroën, 3e) : "Je ne peux pas penser me retrouver champion du monde comme ça, dans ces circonstances là. C'est un sport. Je me bats à la régulière et, à partir du moment ou Marcus [Grönholm] se retire, je préfère ne pas gagner. Tout ça c'est n'importe quoi. Il fallait arrêter complètement le rallye. Marcus ne s'est pas posé de question. A partir de là, pour moi, c'était clair. Solberg ? Je m'en fous. Chacun est libre d'apprécier la situation comme il le veut. De toutes les façons, qu'il gagne ou pas, ce n'est pas ça qui est le plus important aujourd'hui."

Daniel Elena (Citroën, co-pilote de Sébastien Loeb) : "Michael était un super pote. Le copilote avec lequel je m'entendais le mieux. On était assez proche.Il est mort dans sa passion. Comme on dirait mort au champ d'honneur. Mais bon, de toute façon, quand on monte dans la voiture on sait que cela peut arriver. Ce n'est pas que copilote soit un boulot ingrat. On sait pourquoi on est dans la voiture. On sait que c'est par passion. On oublie le copilote oui et non. On fait notre part de boulot. C'est pour cela que je revendique souvent que le nom du copilote soit sur la voiture."

Guy Fréquelin (Citroën Sport, directeur) : "Sébastien ne voulait pas gagner dans ces conditions et nous avons accepté sa décision parce que nous étions d'accord avec lui. On souhaitait que Marcus [Grönholm] ne soit pas pénalisé, que le classement soit arrêté après la 14e spéciale. Les commissaires ne voulaient pas. Alors il n'y avait pas d'autre solution que de prendre une pénalité. Quand on pointe en avance, chaque minute de retard équivaut à une minute de pénalité. En retard, la pénalité n'est que de dix secondes par minutes de retard. Donc Sébastien a pointé avec deux minutes d'avance".

Malcolm Wilson (BP-Ford, directeur) : "Durant trois saisons chez Ford (2002-04), Michael est devenu un membre de la famille. Sa personnalité joyeuse et communicative, même dans l'adversité, a fréquemment éclairé l'ambiance tendue qui entoure souvent le parc d'assistance du WRC. On le voyait rarement sans un sourire et c'est l'image que je garderai de lui."

Jost Capito (Ford Team RS, directeur) : "Au nom de Ford, je veux exprimer mes plus sincères condoléances à la famille de Michael, à ses amis et ses collègues après la tragédie d'aujourd'hui. Durant son passage chez Ford, "Boeuf" (le surnom de Michael Park) a été connu de tout le monde comme quelqu'un d'affectueux et il est devenu un ami de nous tous. Il était du plus haut niveau de professionnalisme, mais n'a jamais perdu de vue que, malgré l'intensité et la pression de son métier, le rallye était un plaisir. Il a atteint le tout haut niveau de sa profession tout en sachant garder des liens étroits avec ses nombreux amis et collègues de la première heure, avec lesquels il a développé une passion pour le sport. Il nous manquera énormément à tous au sein de l'équipe Ford. Je ne trouve pas les mots pour dire à quel point nous sommes tous détruits par cet événement."

Michelin Rallye : "Ce soir, le championnat du monde des rallyes est plongé dans une profonde tristesse. Toute l'équipe de Michelin Compétition souhaite exprimer ses plus sincères condoléances à la famille et aux nombreux amis de Michael « Beef » Park."

Mitsubishi : "Toute l'équipe Mitsubishi Motors Motor Sports WRC présente ses plus sincères condoléances à la famille de Michael 'Beef' Park, un bon ami de nombreux membres de son team, et à Peugeot Sport."

0
0