En route pour le Rallye de Finlande

En route pour le Rallye de Finlande
Par Eurosport

Le 06/08/2004 à 09:00Mis à jour

Voici tout ce qu'il faut savoir sur le Rallye de Finlande, la 9e manche du Mondial, disputée de vendredi à dimanche, autour de Jyväskylä. Pêle-mêle : les avis de Loeb (Citroën), Rovanperä et Grönholm (Peugeot), les enjeux pour les mécaniques et les hommes

STAT

Seuls trois pilotes non-Finlandais ont remporté le Rallye de Finlande depuis sa création : Carlos Sainz (ESP/Toyota Celica GT4), en 1990, Didier Auriol (FRA/Lancia HF Integrale), en 1994, et Markko Märtin (EST/Ford Focus RS), en 2003.

ILS ONT DIT

Harri Rovanperä (Peugeot 307 WRC) : "Grâce à la qualité des spéciales, la bagarre est toujours intense et très serrée entre plusieurs pilotes. Il faut s'arracher pour aller chercher chaque dixième de seconde et ça, c'est exaltant. Ce n'est pas pour rien que nous avons surnommé ce rallye "le Grand Prix de Jyväskylä."

L'EPREUVE EN BREF

ETAPE 1 (118.2 km), vendredi (08h34-19h30) : 10 ES en 3 groupes de spéciales (séquences).

ETAPE 2 (169.2 km), samedi (07h06-21h00) : 8 ES en 3 séquences.

ETAPE 3 (70 km), dimanche (09h50-13h00) : 4 ES en 1 séquence.

NOUVEAU

Suppression de la Super-spéciale, disputée le jeudi à Killeri, l'année dernière. Ford : Janne Tuohino (FIN) au volant de la 2e Focus RS officielle pour marquer des points Constructeurs, à la place de François Duval (BEL). Citroën : une Xsara pour Juuso Pykälystö (FIN), le pilote managé par Marcus Grönholm, et habituellement engagé sur des Peugeot 206. La 3e 307WRC est pour Sebastian Lindholm (FIN).

PRINCIPALES CARACTERISTIQUES ET DIFFICULTES

Dans ce rallye, l'un des plus rapides de l'année et le plus côté après le Monte-Carlo, le pilote fait la différence par son gros coeur et sa précision extrême dans les fameux "jumps". L'auto se distingue aussi dans ses capacités d'amortissements sur les atterrissages.

Gros problème pour les équipages, les reconnaissances se sont faites en partie par fortes pluies, des rivières se formant dans des spéciales. Des pilotes ont du abréger leurs reconnaissances et en rester sur des notes imprécises.

NOMINES CONSTRUCTEURS

Subaru Impreza : Solberg (NOR) et Hirvonen (FIN) - Citroën Xsara : Loeb (FRA) et Sainz (ESP) - Peugeot 307 : Grönholm (FIN) et Rovanperä (FIN) - Ford Focus : Märtin (EST) et Tuohino (FIN) - Mitsubishi Lancer : Panizzi (FRA) et Sohlberg (SUE)

PRINCIPAUX AUTRES PARTICIPANTS

LES 5 DERNIERS VAINQUEURS

1999 Kankkunen (Subaru), 2000, 2001, 2002 Grönholm (Peugeot), 2003 Märtin (Ford)

LE TOP 5 DU MONDIAL PILOTES 2004

1-Loeb (FRA/Citroën) 61 pts, 2-Solberg (NOR/Subaru) 44 pts, 3-Märtin (EST/Ford) 34 pts, 4-Sainz (ESP/Citroën) 34 pts, 5-Grönholm (FIN/Peugeot) 32 pts

LE TOP 5 DU MONDIAL CONSTRUCTEURS 2004

1-Citroën 98 pts, 2-Ford 71 pts, 3-Subaru 64 pts, 4-Peugeot 51 pts, 5-Mitsubishi 14 pts

0
0