From Official Website

Etape 3 : déclarations

Etape 3 : déclarations
Par Eurosport

Le 22/01/2006 à 22:00Mis à jour

Impressions recueillies à l'arrivée du Rallye de Monte-Carlo, dimanche. Au programme : Grönholm, Hirvonen (Ford), Loeb, Elena, Pons, Sordo, Van Dalen (Citroën), Gardemeister (Peugeot), Sarrazin, Atkinson (Subaru) ...

Mikko Hirvonen (Ford Focus, 7e) : "J'ai attaqué en début d'étape puis j'ai assuré ensuite ma septième place."

Daniel Elena (Citroën Xsara, coéquipier de Sébastien Loeb) : "Nous savions que Manfred Stohl en pneus 'secs" pouvait revenir nous coiffer, nous n'avions aucun renseignement sur Toni Gardemeister, dont la voiture n'était pas équipée du système fournissant les temps partiels. Une seule solution, l'attaque à bloc ! Quelle descente du Turini ! Sur le sec en pneus neige, j'ai failli avoir le mal de mer tellement les glissades de la voiture étaient amples..."

Dani Sordo (Citroën Xsara, 8e) : "Mon coéquipier Marc Marti a couru six Monte Carlo, il n'en a jamais vécu d'aussi compliqué. Etre à l'arrivée avec en poche un deuxième temps (ES10), un point au championnat et une voiture intacte me comble. J'ai la sensation d"avoir progressé depuis vendredi, pas à pas, et j'ai hâte d"être en Suède pour apprendre d'autres choses..."

Toni Gardemeister (Peugeot 307, 3e) : "J'ai toujours gardé la confiance mais je savais qu'il serait très dur de rester à la 2e place. J'ai été très prudent sur les parties glacées. Nous avons eu une belle bagarre avec Loeb mais il était très difficile de lutter contre lui. La Peugeot 307 n'a pas été trop mal. Je suis satisfait de son rendement. J'espère que je pourrai faire d'autres rallyes bientôt. Mais pour le moment, je n'en sais rien. Nous allons tenter notre chance pour la Suède (prochaine manche du Championnat du monde)."

Aimé Chatard (BF Goodrich, responsable Rallye) : "Je classe cette édition dans la colonne « très difficile ». Les conditions ont été délicates sur l'ensemble de l'épreuve. Malgré l'avance conséquente de Grönholm, le rallye aurait pu basculer sur un choix de pneumatique dans la dernière boucle (ES16-17-18). En optant pour les pneus g-Force Profiler à gomme tendre, Stohl a prouvé que c'était le bon choix."

Chris Atkinson (Subaru Impreza, 6e) : "Je suis vraiment très heureux de finir sixième et d'avoir obtenu autant de bons résultats en spéciales pour mon premier Monte-Carlo. Glenn et moi avons parfaitement respecté notre tableau de marche et avons beaucoup appris. Je vais aborder la prochaine manche en Suède, dans de bonnes dispositions psychologiques. La Suède était la première course que je disputais avec l'équipe, l'année dernière, et j'avais été plutôt dans le coup. Le type de parcours me convient mieux que celui du Monte-Carlo."

0
0