Rallye d'Allemagne 2013 : abandon de Sébastien Ogier (Volkswagen)

Ogier devra attendre
Par AFP

Le 23/08/2013 à 13:42Mis à jour Le 23/08/2013 à 16:16

Sébastien Ogier (VW) ne sera pas champion du monde ce week-end : il a renoncé après être parti à la faute dans le premier chrono de vendredi.

Le Français Sébastien Ogier (VW), qui avait dominé la première journée du Rallye d'Allemagne jeudi, est parti à la faute dès la première spéciale de la deuxième journée et a été contraint à l'abandon lors de la spéciale suivante, vendredi à Mittelmosel.

Son équipier finlandais Jari-Matti Latvala en a profité pour prendre la tête du rallye, de peu devant le Belge Thierry Neuville (Ford ) qui a signé les trois "scratches" de la matinée. Ogier a expliqué avoir "manqué un point de freinage" et être "parti tout droit dans les vignes" avant de "taper quelque chose avec l'avant de la voiture". Il a endommagé une suspension côté gauche. Une réparation de fortune lui a permis de s'élancer au départ de la deuxième spéciale (ES4) où il a rapidement renoncé, la réparation n'ayant pas tenu. Ogier n'a pas participé à la troisième spéciale et n'allait probablement plus rouler vendredi.

Ogier pouvait être sacré champion du monde en cas de succès dimanche à Trèves, mais sa sortie de route le contraint à reporter ses rêves de sacre au prochain rallye, en Australie dans deux semaines.

Au classement provisoire, Latvala avait deux secondes d'avance sur Neuville et quinze sur l'Espagnol Dani Sordo (Citroën DS3) avant les trois spéciales programmées l'après-midi.

0
0