Citroën Communication

Loeb perd sa victoire

Loeb perd sa victoire
Par Eurosport

Le 07/09/2009 à 07:00Mis à jour

Arrivé 1er dimanche, Sébastien Loeb (Citroën WRT) a écopé d'une minute de pénalité pour non-conformité de sa C4, tout comme celles de Sordo et Ogier. Il rétrograde 2e derrière Mikko Hirvonen (Ford WRT), déclaré vainqueur et favori pour le titre, avec 5 points d'avance à deux rallyes du but.

L'après-course a viré au cauchemar pour Citroën Racing, en Australie. Le constructeur français a vu ses trois C4 WRC sanctionnées d'une pénalité d'une minute pour avoir roulé avec une attache de barre anti-roulis non conforme selon les commissaires, lors de la 10e des 12 manches du Mondial 2009.

La conséquence la plus fâcheuse pour Satory est la rétrogradation de Sébastien Loeb de la 1ère à la 2e place finale, au profit de son rival direct pour le titre Pilotes, Mikko Hirvonen (Ford WRT). Le quintuple champion du monde était satisfait d'avoir gagné après quatre épreuves d'inssucès, et réduit de trois à une longueur son retard sur le leader finlandais du championnat du monde. Ce coup de théâtre a enflé le différentiel à cinq points alors qu'il ne reste que deux manches à disputer, sur bitume espagnol et la terre britannique. Deux places de 2e suffiront au Nordique pour ceindre sa première couronne.

L'Espagnol Dani Sordo (Citroën WRT) conserve sa 3e place alors que le Français Sébastien Ogier (Citroën Junior) glisse du 4e au 5e rang, à l'avantage de Jari-Matti Latvala, coéquipier de Mikko Hirvonen chez Ford WRT.

Les commissaires techniques de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) ont expliqué que la pièce de suspension procurait un avantage dans le comportement de la voiture. L'équipe d'Olivier Quesnel interprète le problème différemment. La pièce utilisée n'apparaissant dans le dossier d'homologation de la C4, et ce vide a été interprété comme une infraction. "Il manque simplement une photo dans le dossier d'homologation de nos C4, mais les voitures de Sébastien et Dani (et Sébastien Ogier) ont roulé en toute conformité pendant toute la durée du rallye", a-t-elle déclaré.

Désolé, Olivier Quesnel, le patron de Citroën Racing, a d'ores et déjà annoncé que son team ne ferait pas appel : "Il s'agit de pièces du train avant qui n'amènent aucun avantage en performance, avec un méplat central ayant évolué au cours du temps. Ce genre de chose nécessite une photo sur une fiche d'homologation, on aurait dû réhomologuer la pièce. Je suis désolé pour nos pilotes, on assume et on ne fera pas appel."

"Je suis évidemment déçu, mais il faut accepter la bonne application du règlement. Je n"ai plus un point de retard sur Mikko Hirvonen, mais cinq. Cela complique notre tâche dans la conquête d"un sixième titre, mais nous arriverons au Rallye d"Espagne avec la même envie de gagner", a dit Sébastien Loeb.

"Il est vraiment dommage que le résultat se conclut de cette manière après un rallye qui a été aussi disputé pendant trois jours" , a déclaré Mikko Hirvonen. "Pour avoir perdu des points il y a deux ans au Portugal, je sais ce que doit ressentir Sébastien ce soir. Cette décision entraine un changement majeur au classement du championnat et nous allons prendre le départ du prochain rallye, en Espagne, en tête du classement avec cinq points d’avance" , a ajouté le N.1 mondial.

0
0