Pour Loeb, ce n'est pas l'heure des cadeaux

Pour Loeb, ce n'est pas l'heure des cadeaux
Par Eurosport

Le 18/10/2010 à 15:52Mis à jour Le 18/10/2010 à 16:08

Sébastien Loeb (Citroën WRT) ne voit pas pourquoi l'obtention d'un 7e titre l'autoriserait au relâchement. Il compte le montrer ce week-end en Catalogne. Mais la mission s'annonce plus difficile que d'habitude...

Sébastien Loeb a abrégé la course au titre mais il ne courra pas pour autant le coude à la portière, ce week-end en Espagne, avant dernière manche du Mondial. "En ce qui me concerne, j’aborderai ce rallye comme les autres. Ce n’est pas parce que le titre est joué que je vais arriver les mains dans les poches", prévient tout de suite le septuple champion du monde. "Je n’aime pas perdre et je roulerai pour le plaisir. Nous verrons comment la course se présente après les premières spéciales. Mais il est certain que je ne chercherai pas à prendre de risques inutiles."

Sordo presque favori

Prendre des risques, ce serait vouloir trop en faire vendredi sur la terre. Hé oui, les organisateurs catalans ont profité du retour possible à la mixité pour mélanger les surfaces. Ont-ils voulu préserver le suspense sachant que le Français serait forcément handicapé le premier, obligé de "balayer" avant d'attaquer les portions bitumées, samedi et dimanche ? Difficile à dire mais le scenario s'annonce un peu plus ouvert que les années précédentes sur la Costa Daurada, dans les environs de Salou, la base du 46e "RallyRACC Catalunya". L'Alsacien, flanqué son fidèle aiguillon Daniel Elena, s'attend à subir : "Si le temps est sec, je pense que nous lâcherons beaucoup de temps en nettoyant la couche de poussière recouvrant le sol dur. Selon moi, Dani Sordo aura une position idéale. Cinquième sur la route, il bénéficiera d’une trajectoire bien balayée. Il peut terminer la journée en tête avec vingt ou trente secondes d’avance. Et pour reprendre un tel écart à Dani sur l’asphalte, il faudra rouler très vite !"

Effectivement, l'équipier espagnol pourrait tirer les marrons du feu et décrocher enfin sa première victoire en Mondial. Son Graal à lui. "Les spectateurs français ont placé la barre très haut il y a trois semaines ! Il faut que les Espagnols relèvent le défi et soient encore plus nombreux sur le bord des routes catalanes !", lance le Cantabre, qui ajoute : "Je sens que les gens espèrent aussi beaucoup de moi ! J’ai un peu la pression, mais c’est positif et finalement plus relax qu’en France, où je devais absolument marquer les points permettant à Citroën de remporter le titre Constructeurs. L’envie de remporter ma première victoire mondiale est bien là, mais c’est loin d’être gagné !" Cette consécration pourrait aussi replacer le N.5 mondial dans la lutte pour le podium du WRC 2010 puisque Petter Solberg (Citroën Solberg ) n'est finalement qu'à 8 points devant lui et Jari-Matti Latvala (Ford) à 19 points.

"Seb 2" veut finir N.2 mondial

Et puis, ce serait une grave erreur d'oublier Sébastien Ogier, parvenu à l'excellence sur la terre cette saison et plus très loin du spécialiste ès l'asphalte. Mais lui aussi pâtira de son ordre de passage. "En partant en deuxième position durant la première journée, nous devrons sans doute balayer sur la terre", note le leader de Citroën Junior. "Il faudra rester au contact et ne pas perdre trop de temps sur les pilotes qui s’élanceront derrière nous. Cette première journée mixte pourrait jouer un rôle prépondérant sur le classement final. Mon objectif est d’être vice-champion du monde… Et ça passe par un bon résultat en Espagne." "Seb 2" a amassé 22 points de plus que Latvala et quatre autres ferait l'affaire.

Quoiqu'il arrive, il s'agira de la dernière sortie de la C4 WRC sur asphalte puisque la boue galloise sera au programme du 11 au 14 novembre prochain. "La C4 WRC est une voiture particulièrement aboutie sur l’asphalte. A force de travail, nous l’avons rendue extrêmement performante. J’essaierai d’en profiter, mais je suis déjà prêt à tourner la page. Nous ne ménageons pas nos efforts pour que la nouvelle DS3 WRC soit tout aussi efficace. Je peux vous assurer que ce nouveau challenge me motive au plus haut point !", assure l'as d'Haguenau.

0
0