Citroën Communication

Etape 2 : le film

Etape 2 : le film
Par Eurosport

Le 10/07/2010 à 07:26Mis à jour Le 11/07/2010 à 10:14

Samedi a commencé par un coup de théâtre, l'erreur de choix de pneus de Ford. Sébastien Loeb (Citroën WRT) a continué de mener et Petter Solberg (Citroën Solberg) a attaqué Dani Sordo (Citroën WRT).

Top 5 avant l'Etape 2 : 1-Loeb (Citroën WRT) en 1 min 05 min 26.7 sec, 2-Sordo (Citroën WRT) à 28.1 sec, 3-Solberg (Citroën Solberg) à 38.0 sec, 4-Hirvonen (Ford WRT) à 1 min 10.9 sec, 5-Latvala (Ford WRT) à 1 min 21.2 sec

Etape 2 : Dolna Banya/Dolna Banya - 6 ES (140,90 km)

Ordre de passages : 1-Loeb, 2-Sordo, 3-P. Solberg, 4-Hirvonen, 5-Latvala, 6-Ogier, 7-Andersson, 8-Wilson, 9-Räikkönen, 10-Turan

Assistance - Dolna Banya (15 minutes) : 06h00

ES5 Sestrimo 1 (27,46 km) : LES DERNIERS ESPOIRS DE FORD DOUCHES

Sébastien Loeb (Citroën WRT) signe son 5e scratch à l'occasion d'une spéciale achevée dans le brouillard, et où les officiels Ford ont montés de mauvais pneus, durs sur un sol humide alors que les tendres étaient tout indiqués. Ainsi, Mikko Hirvonen a concédé 1 min 05.2 sec et Jari-Matti Latvala 1 min 09.9 sec. L'erreur stratégique de l'Ovale bleu fait les affaires de Sébastien Ogier (Citroën Junior) qui reforme un quatuor de C4 au classement général du rallye.

Malgré sa cabriole de la veille, Kimi Räikkönen (Citroën Junior) est reparti en superallye.

Loeb, en 16 min 27.4 sec. "Le grip était bon, et même parfois meilleur que ce que j'attendais. J'ai été prudent dans le brouillard, vers la fin, car on ne sais jamais vraiment où on est. La route était bosselée dans le final mais nous avions le set-up pour ça."

Sordo, à 5.4 sec de Loeb : "Le début de la spéciale était très bon. Environ 5-6 km avant la fin c'est devenu plus dur car il y avait beaucoup de terre sur la route et ça allait très vite. Une bonne spéciale pour moi. Je suis assez content."

Hirvonen, à 1 min 05.2 sec : "Nous avons eu une mauvaise information sur la météo (il a plu deux heures avant le départ de l'ES), nous avons pris les pneus durs et c'était le mauvais choix. J'ai fait tout ce que j'ai pu mais il n'y avait rien à faire." Malcolm Wilson, boss de Ford WRT, a parlé de "désastre" ; "Nos prévisionnistes n'ont pas enregistré qu'il avait plu.."

Ogier, à 22.1 sec : "C'était très piégeur. Nous avons fait le bon choix de pneus, et je décidé de ne pas prendre de risque en entendu le topo des gars."

Le point au général : Loeb leader avec 30.0 sec de marge sur Sordo. 3e P. Solberg à 56.8 sec, 4e Ogier à 1 min 59.9 sec, 5e Hirvonen à 2 min 32.1 sec, 6e Latvala à 2 min 40.2 sec.

ES6 Peshtera 1 (18,13 km) : SORDO DEVANCE LE MAITRE

Sordo bat Loeb de 3.5 sec : "Je suis très content de la voiture. C'était très très rapide et la route était humide, mouillée, glissante... J'ai aimé. La voiture était très très bien ; ça aide beaucoup."

Loeb : "OK, pas de problème. Mais j'étais dans un faux rythme et j'ai voulu prendre trop de risques. A la fin, j'ai retrouvé le bon rythme. C'était piégeur : ça a commencé sur le sec, puis c'était mouillé, et humide sur la fin. Nous n'étions pas au courant des véritables conditions avant le départ car quand notre gravel crew est passé, c'était mouillé partout."

P. Solberg, à 7.5 sec de Sordo : "Je n'étais pas mal mais Sordo s'échappe. Je ne veux pas prendre trop de risques car cette 3e place est vraiment importante pour moi dans l'optique du championnat."

Hirvonen rend 19.5 à Sordo : "C'était assez mouillé..."

Ogier arrive avec 10.0 sec de retard sur Sordo : "J'essaie de piloter propre, de ne pas prendre de risques. L'unique objectif est de rester devant les Ford. Je les surveille !"


ES7 Lyubnitsa 1 (24,86 km) : ANNULATION

Les organisateurs ont renoncé à faire disputer la spéciale en raison du trop grand nombre de spectateurs. 14 concurrents étaient dans la spéciales, Loeb et Sordo avaient passé le split 5. Mauvaise affaire pour les Ford, qui auraient peut-être pu reprendre du temps grâce à leurs pneus durs.

Loeb fait le point : "Il est vrai que le revêtement était sec sur la ligne de départ de l'ES5 mais au premier virage à gauche, la voiture a décroché car la route était déjà humide. On pouvait être hésitant au moment du choix de pneus car la 1ère spéciale et la 3e étaient déclarées sèches et la 2e humide mais on a eu une bonne information au dernier moment : il allait pleuvoir sur la 1ère. Apparemment, Ford n'a pas bénéficié de ce conseil. On est donc parti en pneus soft."

Assistance - Dolna Banya (30 minutes) : 11h24

ES8 Sestrimo 2 (27,46 km) : LA CHARGE DE SOLBERG

La pluie reste une menace et Citroën Racing a réparti les risques avec Loeb en tendres, Sordo et Ogier en tendres devant et en durs derrière. Le privé Solberg a choisi de chausser quatre durs et signe son premier scratch sur un bitume entièrement sec, laissant Loeb à 9.8. sec et Ogier à 10.6 sec. Hirvonen et Latvala ont tenté les durs et touchent leurs limites, à respectivement 12.8 sec et 22.7 sec.

Au général, Loeb compte 33.9 sec d'avance sur Sordo et 47.0 sur Solberg qui reste potentiellement dangereux.

ES9 Peshtera 2 (18,13 km) : SOLBERG MENAÇANT

Avec quatre voitures dans le top 4, Citroën trouve son principal rival dans ses propres rangs. Enfin, dans les rangs de son client Solberg, qui en remet un coup, 0.7 sec devant Loeb et surtout 3.5 sec devant Sordo. C'est peu, mais suffisant pour faire de l'Espagnol une proie à la portée du Norvégien. Car 9.6 sec séparent désormais le Cantabre du champion du monde 2003 au général.


ES10 Lyubnitsa 2 (24,86 km) : ET DE TROIS

Solberg règle encore Loeb et Ogier, et reprend 4.9 sec à Sordo pour rentrer avec 4.7 sec de retard sur l'Espagnol au général. L'audace du Norvégien, décidé à assure ce matin, ne fait pas les affaires d'Olivier Quesnel mais assure le suspense dominical.

Assistance - Dolna Banya (45 minutes) : 16h33
Arrivée - Dolna Banya : 17h18

Top 5 à l'issue de l'Etape 2 : 1-Loeb (Citroën WRT) en 2 min 12 min 49.3 sec, 2-Sordo (Citroën WRT) à 40.5 sec, 3-Solberg (Citroën Solberg) à 45.2 sec, 4-Ogier (Citroën) à 2 min 05.7 sec, 5-Hirvonen (Ford WRT) à 2 min 50.4 sec

0
0