Citroën Communication

Etape 2 : le film

Etape 2 : le film
Par Eurosport

Le 01/08/2009 à 10:30Mis à jour

Revivez la deuxième étape du rallye de Finlande au cours de laquelle Mikko Hirvonen (Ford WRT) a creusé un écart décisif sur Sébastien Loeb (Citroën WRT).

Etape 2 : Jyväskylä/Jyväskylä - 9 ES (166,87 km)

Assistance - Jyväskylä Paviljonki (15 minutes) : 05h15

ES11 Leustu 1 (21,35 km) : ÇA BAIGNE POUR HIRVONEN

Une première surprise : il a plu dans la nuit et c'est dans un petit crachin que les voitures rejoignent la ligne de départ de l'étape 2. Mikko Hirvonen (Ford WRT), leader au soir d'une première étape ensoleillée, n'est pas désarmé par sa 1ère position sur la route et les flaques. Le N.1 mondial emporte le scratch. Il a trouvé le grip "bon", la spéciale "fantastique" et se déclare "content" de son set-up.

Sébastien Loeb (Citroën WRT) s'est aussi amusé, mais rapidement, de 2.2 sec. Forcément, ça gâche le plaisir, d'autant qu'il était à bloc. "J'ai bien piloté, difficile de faire mieux. Difficile de retrouver la confiance et Mikko est rapide…" Le quintuple champion du monde aime rarement la première du matin et les conditions changeantes n'ont pas aidé. "C'était très glissant", résume-t-il.

Dani Sordo (Citroën WRT), 3e à 13.1 sec, a vécu un bopn moment : "Le feeling était bon, j'ai beaucoup de grip". Il décroche au classement général mais il n'a pas pour but d'aller chercher la victoire. Juste contenir Jari-Matti Latvala (Ford WRT). Ce dont il s'acquitte très bien. Le cascadeur finlandais a fini 4e, à 13.6 sec.

Au général, l'avance de "Hirvo" passe à 5.5 sec. Sordo se défait doucement de Lat' : 10.6 sec.

Principaux changements : Henning Solberg (Ford Stobart) est 5e à la place de Matti Rantanen (Ford Munchi's) et Sébastien Ogier (Citroën Junior) s'est promu 8e car Jari Ketomaa (Subaru Ketomaa) a glissé de deux places, également dépassé par Matthew Wilson (Ford Stobart). "J'ai pris une flaque et je n'avais pas de grip. J'ai légèrement tapé un arbre. J'ai fait 10 km avec un pneu a plat", a expliqué le pilote de l'Impreza.

ES12 Himos 1 (20,94 km) : HIRVONEN INTOUCHABLE

Loeb commence à se poser des questions. Il revient avec un chrono 1.4 sec moins rapide que Hirvonen, mais il n'avait rien à donner de plus. "J'étais à fond mais c'est impossible de le rattraper", avoue le Français, qui a encore fait toute la spéciale les yeux rivés sur les splits. de son côté, Hirvonen ne s'est pas trouvé très à l'aise. L'écart grimpe à 6.9 sec au général.

C'est fini pour Henning Solberg (Ford Stobart) : sortie de route à mi-parcours. Matti Rantanen (Ford Munchi's) hérite de sa 5e place.

ES13 Surkee 1 (14,95 km) : HIRVONEN CREUSE

Hirvo colle encore 4.0 sec à Loeb, et mine de rien le différentiel dépasse désormais les 10 secondes. Constat explicite du crack français : "J'étais à bloc et j'ai pris beaucoup de risques, mais rien à faire, Mikko est plus rapide".

Dans le duel des lieutenants, Latvala a repris 1.4 sec à Sordo, content de ses progrès.

Ogier bon 5e à 15.4 sec et 7e depuis la sortie de H. Solberg (ES12) : "On a commencé prudemment. J'ai plus attaqué dans celle-là. On va essayer de continuer comme ça".

Reparti en superallye, Petter Solberg (Xsara) a encore abandonné : suspension.

Assistance - Jyväskylä Paviljonki (30 minutes) : 09h24

ES14 Leustu 2 (21,35 km) : ENCORE DE PEU

Quatrième spéciale de la matinée et 4e victoire de Hirvonen (Ford) devant Loeb (Citroën), pour 1.6 sec. 12.5 sec entre le leader finlandais et le Français, qui n'a pas renoncé: "Je continue de prendre des risques".

ES15 Himos 2 (20,94 km) : LE TOURNANT ?

Intouchable, Hirvonen (Ford) prend cette fois 13.5 sec à Loeb (Citroën), 4e sur le chrono à cause d'une crevaison. Un véritable coup de bambou pour le Français, qui cravachait jusque là pour ne céder que des broutilles. L'avance de "Hirvo" passe soudainement à 26.0 sec...

ES16 Surkee 2 (14,95 km) : LATVALA SUR LE PODIUM

Jari-Matti Latvala (Ford WRT) devient le troisième pilote à signer un scratch dans cette 9e manche du Mondial en dominant le tronçon en 7 min 59.7 sec, laissant son leader, Mikko Hirvonen, à 1.3 sec. Loeb maintient la pression, 3e à 3.3 sec. Le Français y croit moins que son directeur, Olivier Quesnel, pour qui tout se jouera dimanche matin.

Assistance - Jyväskylä Paviljonki (30 minutes) : 13h48

ES17 Urria (12,75 km) : HIRVONEN ENFONCE LE CLOU

Mikko Hirvonen (Ford WRT) poursuit sa marche triomphale et signe son sixième temps scratch de la journée en sept spéciales. Il reprend encore 4.4 secondes à Sébastien Loeb (Citroën WRT), désormais relégué à plus de trente secondes (32.4) au classement général. Derrière, Dani Sordo (Citroën WRT) reprend 0.4 sec à Jari-Matti Latvala (Ford WRT) et revient à une seconde pile du podium au général.

ES18 Kavala (10,35 km) : LATVALA ET OGIER REGALENT

Jari-Matti Latvala (Ford WRT) et Sébastien Ogier (Citroën Junior) signent le même temps et remportent l'ES19 devant Mikko Hirvonen (Ford WRT) et Sébastien Loeb (Citroën WRT). Au général, Hirvonen porte son avance sur l'Alsacien à 33.2 secondes. Latvala consolide sa troisième place même si Dani Sordo (Citroën WRT) n'est que trois secondes derrière. Sébastien Ogier a gagné une place au détriment de Mads Ostberg (Subaru) et pointe désormais en 6e position.

ES19 Väärinmaja (29,29 km) : LOEB ET RAIKKONEN : "GAME OVER"

Sébastien Loeb (Citroën WRT) a repris 1.2 seconde à Mikko Hirvonen (Ford WRT) dans la dernière spéciale de la journée mais pour l'Alsacien, la messe est dite. "Game over", a commenté l'Alsacien à l'arrivée. 32 secondes séparent le Finlandais du quintuple champion du monde. La voie semble plus qu'ouverte pour Hirvonen pour porter à trois points son avance sur Loeb au championnat du monde au terme du rendez-vous finlandais.

Jari-Matti Latvala (Ford WRT) a signé le temps scratch de la dernière spéciale et reprend 7.5 secondes à Dani Sordo (Citroën WRT) pour consolider sa place sur la 3e marche du podium.

Deux incidents à signaler, les abandons de Mads Ostberg et de Kimi Räikkönen sur sortie de route, tous les deux au même endroit. Le champion du monde de Formule 1 était déjà en difficulté avec son moteur depuis quelques spéciales. "Kimi ne surconduisait pas pour compenser les faiblesses de son moteur. Il a simplement pris une mauvaise ligne dans un virage piégeur", a commenté le copilote de "Iceman".

"Ce sont des choses qui arrive en rallye. Personne n'a été blessé et ce rallye a été amusant", a commenté le champion du monde de F1 2007.

Assistance - Jyväskylä Paviljonki (45 minutes) : 18h57

Arrivée - Jyväskylä : 19h42

0
0