Ford WRT

Hirvonen l'a enfin joué Finn

Hirvonen l'a enfin joué Finn
Par Eurosport

Le 03/08/2009 à 07:00Mis à jour

Mikko Hirvonen (Ford WRT) a remporté pour la première fois de sa carrière son rallye national, dimanche. Le "Flying Finn" conforte sa place de leader du Mondial devant Sébastien Loeb (Citroën WRT), qu'il a battu sans contestation.

Mikko Hirvonen (Ford Focus WRT) a enfin remporté le rallye de Finlande, à 29 ans, et compte désormais trois points d'avance sur Loeb (Citroën C4 WRT), 2e à 25.1 sec, au championnat du monde, au terme d'un week-end parfaitement maîtrisé, de bout en bout. "La couronne de Finlande revient à un pilote finlandais (ndlr: après la victoire de Loeb en 2008), donc Marcus (Grönholm, sept fois vainqueur à Jyvaskyla) n'a plus de raison d'avoir honte de nous" , a plaisanté Hirvonen après l'arrivée.

Vainqueur de ses premiers "1000 Lacs", Hirvonen a plané sur ce rallye comme Grönholm et bien d'autres "Finlandais volants", avant lui. Très agressif d'entrée, malgré le supposé handicap d'ouvrir la route, il n'a jamais piqué du nez jusqu'à ce que Loeb, ou plutôt un pneu avant de sa C4, déjante dans l'ES15. "Mikko a fait une course parfaite, il n'a fait aucune faute en étant à la limite tout le temps", a reconnu le quintuple champion du monde en titre. "On s'est accrochés comme on pouvait, mais sur la totalité du rallye il était un peu plus fort".

Auteur de 10 temps scratch sur 23, Mikko a remporté haut la main, à 100 km de sa ville natale de Kannonkoski, un peu plus haut vers le nord, sa 10e victoire en Mondial dans le plus convoité, le plus rapide (120 km/h de moyenne, de bosse en bosse, entre les arbres), le plus mythique de tous les rallyes. "Après la dernière spéciale, je tremblais dans la voiture", a dit le leader du championnat, "et sur le parcours routier pour rentrer j'ai commencé à réaliser : c'est fantastique de gagner ici, surtout si on regarde la liste des vainqueurs avec Ari Vatanen, Hannu Mikkola, tous les héros de ma jeunesse".

Ogier à 0.3 sec du top 5

C'est la 3e victoire consécutive d'Hirvonen cette saison après la Grèce, où Loeb a abandonné sur sortie de route, et la Pologne, où l'Alsacien n'a pris que la 7e place. "Ça fait du bien de terminer un rallye sur le podium", a avoué un Loeb soulagé après l'une des pires séries de non-victoires de sa carrière.

C'est aussi la 4e victoire d'affilée pour Ford World Rally Team, une belle série entamée par Latvala en Sardaigne après cinq victoires consécutives de Loeb pour débuter 2009. Ledit Latvala, malade comme un chien puis requinqué par un combat acharné contre Dani Sord (Citroën C4 WRT), a commencé à oublier sa grosse boulette polonaise et surtout rapporté six points précieux pour Ford. La C4 de Sordo a longtemps figuré dans le trio de tête mais termine 4e à 16.2 sec de Latvala.

Quant à Sébastien Ogier (Citroën Junior), le champion du monde Junior-WRC, il a échoué d'extrême justesse dans sa quête de la 5e place qu'un autre Finlandais, Matti Rantanen (Ford Focus Munchi's), a réussi à conserver, pour 0.3 sec, au bout de la 23e et dernière spéciale.

Du côté de la relève, le Tchèque Martin Prokop (Citroën C2) est enfin devenu hampion du monde Junior, grâce à trois victoires cette saison, après plusieurs tentatives infructueuses. Il succède au palmarès à Loeb, Sordo et Ogier, trois autres pilotes de cette filière Citroën qui a encore de beaux jours devant elle.

Enfin, au classement Constructeurs, Ford WRT ne reprend que trois points à Citroën WRT, à trois manches de la fin : l'Australie début septembre, sur un parcours totalement nouveau près de Brisbane, puis la Catalogne et le pays de Galles en octobre. Comme dit Loeb, "Ça va être intéressant !"

0
0