Panoramic

Rallye de France : Le duel Loeb-Ogier aura lieu

Le duel Loeb-Ogier aura lieu
Par AFP

Le 05/10/2013 à 20:48Mis à jour Le 05/10/2013 à 21:22

Sébastien Ogier (3e) et Sébastien Loeb (4e) pointent à seulement quelques secondes du leader, le Finlandais Jari-Matti Latvala, samedi.

Les Français Sébastien Ogier et Sébastien Loeb, respectivement 3e et 4e au soir de la troisième étape du rallye de France samedi à Mulhouse, se livraient une belle bagarre à quelques secondes seulement du leader de l'épreuve, le Finlandais Jari-Matti Latvala. Le duel de prestige tant attendu entre Ogier, nouveau champion du monde, et Loeb à qui il a succédé au palmarès mondial a donc bien lieu même s'il a mis du temps à se dessiner en raison du mauvais départ pris par Ogier vendredi.

Au classement, les quatre premiers pilotes se tiennent en cinq secondes alors qu'il ne reste que six spéciales à disputer dimanche ! Latvala (VW) possède un avantage de quatre dixième de seconde sur l'Espagnol Dani Sordo (Citroën). Ogier et Loeb pointent respectivement à une et cinq secondes de la tête. En tête vendredi soir, le Belge Thierry Neuville a été victime d'une crevaison samedi après-midi dans la spéciale N.11 et a reculé en 5e position à plus d'une minute de la tête.

Loeb "mécontent de (sa) voiture"

Ogier qui concédait un peu moins de 30 secondes de retard sur la tête de course au départ samedi matin a parfaitement réagi en signant cinq scratches pour s'installer sur le podium et conserver toutes ses chances de victoire. "J'ai attaqué en prenant tous les risques. Il le fallait car tout le monde est à fond aux avant-postes. Après la difficile journée d'hier, il fallait réagir", a expliqué le pilote de la Volkswagen Polo-R.

"Mécontent de (sa) voiture" Sébastien Loeb a lui réussi à rester accroché au bon wagon "malgré des circonstances difficiles". "La voiture survire énormément. Ca m'a posé problème toute la journée. Il a fallu limiter les dégâts", a expliqué l'Alsacien "pas trop déçu quand même". Le nonuple champion du monde n'a pas perdu ses chances de victoire mais a tout de même fait une mauvaise opération en étant dépassé au classement par Ogier qu'il précédait de 16 secondes samedi matin. Dimanche, il restera six spéciales à disputer, notamment à Haguenau, le village natal de Loeb où ce dernier vivra les dernières minutes de sa carrière au volant d'une WRC. Ce qui donnera un peu plus de piment encore à la bataille des deux Sébastien...

0
0