Rallye de France 2013, le duel Ogier-Loeb : L'étape 2 spéciale par spéciale

Le film de l'étape 2
Par Eurosport

Le 05/10/2013 à 11:56Mis à jour Le 05/10/2013 à 21:21

Jari-Marri Latvala (VW) a terminé la journée de samedi en tête du Rallye de France dans un combat acharné face au trio Dani Sordo (Citroën), Sébastien Ogier (VW) et Sébastien Loeb (Citroën), 4e avec seulement cinq secondes de retard.

Top 5 avant l'étape 2 : 1-Neuville (Ford) en 1h08'56''5, 2-Sordo (Citroën) à 9''8, 3-Latvala (VW) à 11''8, 4-Loeb (Citroën) à 12''2, 5-Ogier (VW) à 28''7

Ordre de départ : 1-Neuville, 2-Sordo, 3-Latvala, 4-Loeb, 5-Ogier, 6-Novikov, 7-Mikkelsen, 8-Hirvonen, 9-Ostberg, 10-Prokop

ETAPE 2 : HOHLANDSBOURG - MULHOUSE (134,93 km)

ES8 : HOHLANDSBOURG - FIRSTPLAN 1 (28,48km) : OGIER LE PLUS À L'AISE

Le début de la journée a été favorable à Sébastien Ogier (VW) qui s'est senti le plus à l'aise sur une route mouillée et parfois plongée dans le brouillard. Le Français, tout juste sacré champion du monde jeudi, n'a pas gagné beaucoup de temps sur la concurrence, +1"5 du leader belge, Thierry Neuville (Ford). "C'est un meilleur début que vendredi. Si on roule comme ça, on va mettre la pression. Ce n'était pas facile dans le brouillard mais je suis content de mon temps. Aller chercher Thierry (Neuville) sera dur mais on va aller chercher le podium", a annoncé Ogier de beau matin.

De son côté, Sébastien Loeb (Citroën), quatrième à +6"0 du meilleur chrono, s'est plaint des conditions météos qui ne lui a pas permis de mettre la gomme : "Je ne pouvais pas faire grand-chose. La voiture souffrait de sur-virage. Il y avait un peu de brouillard mais ce n'est pas à cause de ça que je perds du temps. Ce n'était pas facile. Les conditions sont compliquées."

Top 5 de l'ES8 : 1-Ogier en 14'37"7, 2-Neuville à +1"5, 3-Latvala à 5"0, 4-Loeb à +6"0, 5-Sordo à +6”6

Top 5 après l'ES8 : 1-Neuville 1h23'35"7, 2-Sordo à +15"0, 3-Latvala à +15"3, 4-Loeb à +16"7, 5-Ogier +27"7

ES9 : VALLEE DE MUNSTER 1 (16,73 km) : OGIER TITILLE LOEB

Deuxième spéciale du jour et deuxième temps scratch pour Sébastien Ogier, qui avait eu du mal à digérer son titre lors de la journée de vendredi après une courte nuit de sommeil. Il a bien rattrapé son retard dans les bras de Morphée. "Il faut qu'on essaye de remonter. On est encore là contrairement à hier. Il y a deux ou trois pièges sur cette route. Il faut faire attention", a prévenu Ogier. Le Français a continué à attaquer dans la Vallée de Munster avec 1"1 d'avance sur Neuville. Latvala (VW), qui s'est senti "à l'aise", a terminé 3e. Le Finlandais est surtout passé devant Sordo (Citroën) au classement général (2e).

La tuile de la spéciale est attribuée à Sébastien Loeb, coupable d'une faute de trajectoire dans une épingle. Le Français, nonuple champion du monde, plaide coupable : "On était en difficulté dans l'épingle. On s'est emballé. J'étais dans un meilleur rythme et je perds pas mal de secondes sur cette erreur." Une dizaine de secondes se sont envolées et Ogier lui a chipé la quatrième place au général (+0"1).

Top 5 de l'ES9 : 1-Ogier en 8'27"4, 2-Neuville à +1"1, 3-Latvala +2"4, 4-Sordo à +2"8, 5-Loeb à +10"6.

Top 5 après l'ES9 : 1-Neuville en 1'32'04"2, 2-Latvala à +16"6, 3-Sordo à +16"7, 4-Ogier à +26"1, 5-Loeb à 26"2

Reuters

Top 5 de l'ES10 : 1-Loeb en 9'47"2, 2-Latvala à +2"9, 3-Ogier +3"7, 4-Sordo à +3"9, 5-Neuville à +6"4.

Top 5 après l'ES10 : 1-Neuville en 1h41'57"8, 2-Latvala à +13"1, 3-Sordo à +14"2, 4-Loeb à +19"8, 5-Ogier à +23"4

ES11 : HOHLANDSBOURG - FIRSTPLAN 1 (28,48km) : NEUVILLE, C'EST PERDU

C’est la hantise de tout pilote de course automobile : la crevaison. Thierry Neuville en a fait les frais lors de l’ES11 avec un pneu complètement détruit à l’arrivée. Cette perte de temps (+1’26"0) a gâché son week-end alsacien et ruiné toutes ses chances de victoire. "C'est comme ça. On ne peut rien y changer et on va continuer à faire de bons chronos. Dans une jonction, j'ai touché une petite pierre et j'ai perdu de l'air dans le pneu." Le Belge a cédé les commandes de la course à Dani Sordo, désolé pour son adversaire mais qui prend ce nouveau rôle avec gourmandise. Comme l’Espagnol l’a avoué, il n’a pas pu faire grand-chose face aux attaques répétées de Sébastien Ogier, qui s’adjuge le temps scratch de cette spéciale : "C'est plus glissant que ce matin. On attaque. On a pris des risques. On va voir ce que cela donne. La victoire est encore possible avec la crevaison de Thierry."

De son côté, Sébastien Loeb reste en embuscade en troisième position du classement général mais comme son ton au micro le laisse deviner, l’Alsacien n’est pas à l’aise sur ses routes natales : "Il y a du changement de grip et ce n'est pas facile. Tout est resserré après la crevaison de Neuville. J'ai essayé de pousser mais il faut faire attention avec les pneus. C'était une bonne spéciale."

Top 5 de l'ES11 : 1-Ogier en 14'41"5, 2-Loeb à +2"9, 3-Sordo à +4"0, 4-Latvala à +8"0, 5-Novikov à +17"1.

Top 5 après l’ES11 : 1-Sordo en 1h56'57"5, 2-Latvala à +2"9, 3-Loeb à +4"5, 4-Ogier à +5"2, 5.-Neuville à 1'07"8.

ES12 : VALLEE DE MUNSTER 1 (16,73 km) : OGIER DÉLOGE LOEB

C’est l’homme de la journée avec sa conduite offensive. Libéré de la pression de la course au titre et remis de ses émotions, Ogier a continué à appuyer dur sur la pédale d’accélération sur les routes changeantes de la Vallée de Munster. A l’arrivée, rien ne change avec une quatrième spéciale dans la poche pour le Gapençais en cinq spéciales : "J’ai signé un bon chrono sur une spéciale piégeuse avec des virages boueux. J'ai poussé mais on doit faire attention. Je pense toujours à la victoire en poussant." Le classement général se resserre avec trois pilotes (Sordo, Latvala et Ogier dans l’ordre), qui se tiennent en quatre secondes. Le suspense pour la victoire finale reste entier. Neuville n’est plus concerné par cette joute finale mais Loeb reste en embuscade.

L’Alsacien a perdu sa troisième place au classement général au profit d’Ogier. Pour le dernier week-end de course de sa carrière, le nonuple champion du monde n’arrive pas à se faire plaisir : "J'ai essayé d'attaquer mais ça ne marche comme je le veux. Je ne sais pas pourquoi. Ce n'est pas si facile. Je ne sais pas si je peux me battre pour la victoire."

Top 5 de l’ES12 : 1-Ogier en 8'31"3, 2-Latvala à +0"4, 3-Sordo à +0"7, 4-Loeb à +3"7, 5-Neuville à +4"9.

Top 5 après l'ES12 : 1-Sordo en 2h05'29"5, 2-Latvala à +2"6, 3-Ogier à +4"5, 4-Loeb à +7"5, 5-Neuville à 1'12"1.


ES13 : SOULTZEREN - PAYS WELCHE (19,93 km) : SORDO RÉSISTE

Dani Sordo juge les routes alsaciennes très rapides mais l’Espagnol a su résister aux assauts répétés de ses concurrents. A l’issue de cette spéciale sous une pluie de plus en plus intense, le pilote Citroën a conservé une infime avance sur Latvala (+0"6). "Il y a beaucoup de pièges quand même", s’est plaint le Finlandais, qui insiste beaucoup sur le sujet depuis le début de la journée. Les deux Français, Ogier et Loeb, ne se limitent pas à ce genre de détails et mettent la gomme pour rattraper leur retard. Ogier, toujours troisième du classement (+2"6), n’a pas réussi à devancer le duo Latvala-Loeb, qui a signé le même temps : "Ça fout les boules. On a essayé de rouler à bloc mais ce n'est pas fini. On va continuer à rouler comme cela."

Thierry Neuville, qui n’est plus dans le coup pour la victoire, s’est adjugé sa quatrième spéciale du weekend. Malgré ce baroud d’honneur, difficile de lire un sentiment de satisfaction sur le visage du Belge. Il n’est pas le seul à être mécontent de son week-end alsacien. La vedette locale, Sébastien Loeb, a estimé que sa voiture n’était pas au niveau : "Je ne suis pas content de ma voiture cet après-midi. Je souffre encore de sur-virages. On fait ce qu'on peut pour la victoire. On n'arrive pas à faire la différence. On va regarder s'il n'y a pas un souci au niveau des réglages."

Top 5 de l'ES13 : 1-Neuville en 9'49"4, 2-Latvala à +0"7, 3-Loeb à +0"7, 4-Ogier à +0"8, 5-Sordo à +2"7.

Top 5 après l'ES13 : 1-Sordo en 2h15'21"6, 2-Latvala à +0"6, 3-Ogier à +2"6, 4-Loeb à +5"5, 5-Neuville à +1'09"4.

ES14 : MULHOUSE (4,65 km) : LATVALA FINIT EN BEAUTÉ

Jari-Marri Latvala a su être patient tout au long d’une journée de samedi pluvieuse sur les routes alsaciennes. Le Finlandais est devenu le nouveau leader de la course en détrônant Dani Sordo dans cette spéciale mulhousienne (+0"4). Le pilote Volkswagen a apprécié la bataille qu’il a livrée face à une rude concurrence : "C'est incroyable. C'est le rallye le plus fou auquel j’ai participé. On reste très près les uns des autres."

En effet, son coéquipier Sébastien Ogier ne compte que 1"5 de retard et s’est offert une cinquième spéciale dans la sous-préfecture du Haut-Rhin. Le tout frais champion du monde aura à cœur d’empêcher Latvala de glaner un deuxième succès cette saison : "C'est la bagarre depuis ce matin. On donnera tout jusqu'au bout. On est encore 4 à pouvoir gagner." De son côté, Sébastien Loeb reste légèrement en retrait à cinq secondes du leader : "Je ne suis pas déçu encore car on est en contact pour la victoire. Globalement, on est toujours là."

Top 5 de l’ES14 : 1-Ogier en 3'35"6, 2-Latvala à +0"5, 3-Loeb à +0"6, Sordo à +1"5, 5-Neuville à +2"1.

Top 5 après l’ES14 : 1-Latvala en 2h18'58"3, 2-Sordo en +0"4, 3-Ogier à +1"5, 4-Loeb +5"0, 5-Neuville à +1'10"4.

0
0