From Official Website

La riposte de Subaru

La riposte de Subaru
Par Eurosport

Le 20/05/2008 à 21:00Mis à jour

Subaru WRT a décidé d'anticiper la sortie de sa nouvelle Impreza, confiée dès la prochaine étape du Mondial, en Grèce (29 mai-1er juin), à Chris Atkinson et Petter Solberg.

Le Subaru World Rally Team a annoncé mardi qu'il alignerait sa nouvelle Impreza WRC2008 dès le Rallye de Grèce, 7e manche du championnat du monde, disputée du 29 mai au 1er juin. Deux exemplaires seront disponibles pour l'Australien Chris Atkinson, actuel 3e du classement Pilotes, et le Norvégien Petter Solberg, champion WRC 2003.

Prodrive, la société de David Richards qui prépare et engage les Subaru en Mondial depuis le "Rallye des 1000 lacs" 1993, la présente comme la Subaru "la plus radicalement différente des quinze dernières années". Néanmoins, elle s'empresse de préciser que la version 2008 reprend les fondamentaux de l'Impreza homologuée en juin 2007. En WRC, chaque équipe ne peut homologuer qu'une voiture par an.

En fait, la nouvelle Impreza possède un empattement plus grand et des porte-à-faux plus courts que la version précédente. L'aileron arrière qui était fixé sur le coffre dans l"ancienne version, prend désormais place sur le hayon. Le moteur 2 litres boxer à cylindres opposés à plat et suralimenté, délivre environ 300 chevaux. Il est accouplé au système de transmission intégrale symétrique, cher à la marque, qui a été affiné sur ce modèle.

"L'objectif de l'équipe a toujours été de lancer la WRC2008 dès que les tests auraient confirmé des progrès significatifs en terme de performance globale", a précisé Subaru WRT.

Petter Solberg, dernier pilote champion du monde sur une Subaru, faisait pression depuis des mois pour obtenir le plus rapidement possible cette nouvelle machine, désespéré par le piètre niveau de fiabilité -sans parler de performance- de la version 2007. "Hollywood", comme il est surnommé dans le monde des rallyes, est le dernier vainqueur en date de la firme de banbury. C'était le 18 septembre 2005, en Grande Bretagne, dans des circonstances dramatiques. Peugeot avait retiré ses voitures suite au décès de Michael "Beef" Park, copilote de Marko Märtin. Sébastien Loeb (Citroën) en avait fait de même, refusant de fait le titre mondial.

0
0