From Official Website

Etape 2 : déclarations

Etape 2 : déclarations
Par Eurosport

Le 26/04/2008 à 15:00Mis à jour

Impressions recueillies à l'issue de l'étape 2 du Rallye de Jordanie, samedi.

Dani Sordo (Citroen WRT, leader): "Latvala a attaqué à fond mais je m'en sors pas trop mal. Demain sera une très longue et importante journée. Je savais qu'ouvrir la route serait désavantageux ce samedi. Nous avons pourtant réussi à bien limiter les dégâts. La suite de l'étape a mal débuté avec une crevaion lente qui nous a faire perdre du temps. J'ai ensuite poursuivi sur un bon rythme pour essayer de rester au contact de nos adversaires. La première place nous a été rendue à l'issue de la dernière spéciale du jour où nos rivaux ont, bizarrement, connu des difficultés. Nous devrons nous montrer très performants demain pour réussir à défendre notre position. Tout est encore jouable pour la victoire."

Olivier Quesnel (directeur de Citroen Sport): Décidément, depuis le début de l'année, rien ne nous est épargné. À l'issue de l'ES11, tout allait très bien. Nos deux équipages étaient en tête de la course. Sébastien avait dépassé Dani et il avait commencé à augmenter son avance. Il maîtrisait les évènements…jusqu'à cet accident. C'est dur à avaler. Nous sommes passés du paradis à l'enfer en quelques secondes. Cela fait partie des aléas du sport automobile. Il faut savoir l'accepter."

Jari-Matti Latvala (Ford WRT, 2e): "J'ai fait quelques erreurs ce matin et j'ai perdu peu à peu de la confiance. Je n'ai pas pu être aussi rapide que Sébastien (Loeb). J'ai glissé un peu trop à l'extérieur et je suis parti dans le décor dans la spéciale 11 car mes notes ne sont pas Heureusement, je n'ai pas endommagé la voiture. Dans l'après-midi, le feeling était bien meilleur"

Mikko Hirvonen (Ford WRT, 3e): "Avec les éparpillements de gravier tout au long de parcours, je me suis assuré de ne pas finir premier à la fin de l'étape. C'est devenu beaucoup plus facile quand Loeb a abandonné. Il a aligné des chronos incroyables et il semble que notre plan n'ait pas marché comme prévu. Il faudra se battre incessamment demain. Sordo sera probablement rapide sur des routes nettoyées et Jari-Matti sera difficile à battre aussi."

Khalid Al-Qassimi (Ford WRT, 9e): "J'ai bien commencé ce matin et avais un bon package. Mais à la fin d'une longue ligne droite, sur la spéciale 10, j'ai freiné. Ça ne répondait pas. Heureusement, il n'y a pas eu de casse. Je me suis mis au point mort et j'ai pu repartir pour finir la spéciale. Ma confiance s'est quelque peu effritée après ça."

0
0