AFP

Ogier mange son pain noir

Ogier mange son pain noir
Par Eurosport

Le 04/04/2010 à 10:30Mis à jour

Lors du Rallye de Jordanie, Sébastien Ogier a été sacrifié par Citroën, samedi. Sur le podium provisoire à l'entame de la troisième et ultime journée de course, le Français a dû jouer les balayeurs d'appoint pour Sébastien Loeb. Les beaux jours ne sont pas pour tout de suite.

"Lors de ce rallye, on a montré les limites de cette réglementation. Pour nous, cela devient même difficile à comprendre et je pense que le grand public va s'y perdre. Ce n'est pas moi qui écris les règlements. C'est le problème de la FIA." Sébastien Loeb (Citroën WRT) a planté le décor quelques minutes après l'arrivée de la 21e et ultime spéciale du Rallye de Jordanie. Son coéquipier, Sébastien Ogier (Citroën Junior), n'a pu qu'approuver...

Dans le trio de tête à l'entame de la troisième journée, deuxième exactement juste devant le Finlandais Jari-Matti Latvala (Ford WRT), le champion du monde junior 2008 aurait mérité de siéger sur le podium final de cet opus jordanien, le troisième de sa jeune carrière après celui décroché sur la terre mexicaine il y a trois semaines et celui du Rallye de Grèce en 2009. Mais Citroën en a décidé autrement. Privilégiant la performance de son sextuple champion du monde, la marque aux chevrons a donné une tout autre tournure aux évènements. Et après la mise hors course de Mikko Hirvonen (Ford WRT) dès la 8e ES, celle-ci a dû faire des choix et répondre aux manoeuvres de Ford. Tant pis pour le pilote Citroën Junior. Sur l'autel sacrificiel, Sébastien Ogier a donc écopé de cinq minutes de pénalité pour s'être présenté en avance au départ de la première spéciale du troisième jour. Avant cela, il avait pris 50 secondes pour être sorti en retard du parc d'assistance pour un prétendu souci de boîte électronique.

Ogier : "Je dois penser à mon avenir"

Reuters

"Nous avons passé un très bon week-end en réalisant de belles performances sans faire de fautes. Nous progressons rallye après rallye. Nous avons prouvé que nous étions capables de nous battre aux avant-postes. Nous espérons que le futur sera meilleur", a finalement résumé Sébastien Ogier. Quoiqu'il en pense, l'avenir du Français de Citroën Junior semble dégagé. Après trois rallyes en 2010, il pointe au 5e rang au classement pilotes. Avec 33 points, dont 18 glanés au Mexique, Ogier devance l'Espagnol Dani Sordo (Citroën WRT). Tout laisse penser que les deux hommes échangeront leur baquet la saison prochaine. Parfois, cela passe par des dévouements. Aussi intelligent que talentueux, Sébastien Ogier l'a compris à ses dépens ce week-end.

AFP

0
0