Etape 1 : le film

Etape 1 : le film
Par Eurosport

Le 25/01/2008 à 08:30Mis à jour

Sébastien Loeb (Citroën) a visiblement gardé sa superbe de 2007. Le quadruple champion du monde a enlevé six des huit spéciales, de jeudi soir à vendredi soir.

Etape 1 : Valence / Valence - 8ES (162.96 km)

ES1 St Jean en Royans - Col de La Chau (28,12 km) : SORDO DEGAINE

La même spéciale que l'an dernier, disputée de nuit. Large et rapide.

Dani Sordo lance le duel chez Citroën WRT en soufflant le premier scratch à Sébastien Loeb, pour 3.8 sec. "Je sais que Dani [Sordo] veut gagner, il attaque donc à fond", explique le Français. "La spéciale était très piégeuse, avec de plaques de verglas. Lorsque l'équipe ouvreuse est passée, c'était humide, mais entre-temps l'eau a gelé. Il fallait faire gaffe. L'ES2 est plus propre, je vais donc pouvoir attaquer plus fort."

Pour Mikko Hirvonen, qui a des vues sur la victoire, ça commence mal : le chef de file de Ford WRT abandonne déjà 20.1 sec. "Pas un bon début, c'est certain", concède-t-il. "Ils s'échappent (ndlr : les pilotes Citroën), on va voir ce qu'on peut faire pour maintenir notre position, 2e ou 3e. Il y avait du verglas et je me suis un peu fait peur. Je n'ai pas piloté comme voulu."

ES2 La Cime du Mas - Col de Gaudissart (17,58 km) : LOEB SE DECHAINE

L'ES1 n'était qu'un round d'observation... Sur un terrain moins vicieux, Loeb montre qui est le patron en collant 16.5 sec à Sordo. Bien plus qu'il n'en fallait pour prendre la tête de l'épreuve.

8e temps, Latvala a lâché 48.0 sec. "Cette première étape de nuit n'était pas facile car on avait du mal à bien voir où se trouvaient les zones verglacées", admet le pilote de la Focus N.4.

Gardemeister continue d'essuyer les plâtres pour Suzuki. "Je pense que j'ai perdu l'embrayage", explique le Suédois. "Je changeais les vitesses très lentement. L'intercom coupait aussi par moment, je ne pouvais donc entendre les annonces de mon coéquipier".

ES3 St Pierreville - Col de la Fayolle (29,52 km) : LOEB ENCHAINE

Sue la plus longue spéciale du rallye, Loeb distance Sordi de 8.3 sec et Hirvonen de 10.1 sec.

ES4 Burzet - Lachamp Raphael (16,30 km) : SORDO RESISTE

Sordo garde la pression sur Loeb, qu'il bat de 2.7 sec. Hirvonen à 7.5 sec. Les Subaru sont encore les plus près : Solberg est à 13.3 sec, Atkinson à 13.9 sec. Au général, Sordo revient à 18.3 sec.

ES5 St Martial - Le Chambon - Beleac (12,66 km) : L'ALTERNANCE

Le scratch change de mains car Loeb laisse Sordo à 5.2 sec. Hirvonen reste le seul à pouvoir les inquiéter, 3e à 5.8 sec. 4e chrono pour Solberg (Subaru) et 5e pour son équipier. On note qu'au général Sordo est à 23.5 sec et que Hirvonen se tient à plus d'une minute (1 min 04.7 sec).

Solberg : "Je suis plutôt content. Nous avons perdu du temps dans la première spéciale hier mais ce matin s'est passé sans problème. Nous faisons ce que nous pouvons avec le matériel actuel. Loeb et Sordo sont rapides mais dans cette spéciale, nous n'étions pas si loin de Mikko en terme d'écart au kilomètre. Les Pirelli sont prévisibles et nous n'avons pas de problème."

Atkinson, 4e au général à 2 m in 02.2 sec : "Ce fût une bonne matinée ; nous ne sommes pas là où nous voudrions mais 4e c'est correct. Les conditions de route restent piégeuses. Il n'y a pas de verglas ni de pluie mais le revêtement est recouvert d'un givre très glissant. Le trois gars de devant ont un bon feeling et sont dans une classe à part. Nous nous battons contre Duval et Petter [Solberg]. Francois est rapide, il va falloir attaquer."

Galli, pilote historique de Pirelli, continue de justifier son volant chez Stobart en réalisant le 6e chrono à 13.3 sec, juste devant Duval, qui lorgne sur la 4e place d'Atkinson. "L'ES3 était piégeuse avec des virages secs et d'autres humides", remarque Galli. "Je vais juste choses deux-trois notes pour le second passage dans les spéciales cet après-midi. Il n'y a aucun problème avec la voiture."

Duval, 5e au général à 2 min 08.7 sec : "Les changements opérés hier soir sur la voiture l'ont rendue plus confortable mais il reste du travail. Je m'habitue à la voiture et ça prend du temps. A des endroits, nos notes sont lentes".

On remarque la constance de l'Ardèche Jean-Marie Cuoq, 8e au général sur sa Peugeot 307, à 3 min 42.9 sec.

Assistance - Valence (30 minutes) : 13h02

ES6 St Pierreville - Col de la Fayolle (29,52 km) : LOEB CREUSE

Loeb attaque le second passage par une nouvelle charge qui fait mal : Duval est à 9.3 sec, Hirvonen à 10.1 sec, Sordo à 10.8 sec... Dans tout ça, Duval est le plus satisfait , 5e au général, il revient à 3.4 sec d'Atkinson.

ES7 Burzet - Lachamp Raphael (16,30 km) : PARTIE D'ELASTIQUE

Passons sur ce nouveau scratch du sensationnel alsacien pour se pencher sur la liste, qui fait apparaître Hirvonen au 2e rang, à 2.3 sec, et surtout Atkinson à 4.6 sec. Important car l'Australien qui éclipse décidément son coéquipier champion du monde, marque des points face à Duval, seulement 5e à 10.1 sec. L'écart entre les deux hommes enfle à nouveau : 14.0 secondes.

Au milieu de tout ça, Sordo lève le pied, 4e à 7.4 sec.

ES8 St Martial - Le Chambon - Beleac (12,66 km) : TENDANCES

Encore un meilleur temps pour Loeb, et un ascendant d'Atkinson sur Duval. 5.1 sec supplémentaires qui portent la marge de l'Océanien à 14.0 sec sur l'Européen.

Sébastien Loeb rentre à Valence à 56.6 sec d'avance sur Sordo et plus de 1 min 20 sec sur Hirvonen.

Assistance - Valence (45 minutes) : 19h11

Arrivée Valence : 19h56

Top 5 à l'issue de l'étape 1 : 1-Sébastien Loeb (FRA/Citroën WRT) 1h 36 min 44.9 sec, 2-Dani Sordo (ESP/Citroën WRT) +56.6 sec, 3-Mikko Hirvonen (FIN/Ford WRT) +1 min 22.8 sec, 4-Chris Atkinson (AUS/Subaru WRT) +2 min 28.6 sec, 5-François Duval (BEL/Ford Stobart) +2 min 42.6 sec

0
0