Ford WRT

Bagarres à tous les étages

Bagarres à tous les étages
Par AFP

Le 13/02/2009 à 14:00Mis à jour

Sébastien Loeb (Citroën WRT) et Mikko Hirvonen (Ford WRT) ont bien animé vendredi la 1re journée du rallye de Norvège, 2e manche du championnat WRC 2009, puis parfaitement ménagé le suspense en rentrant à Hamar séparés seulement par 2.6 sec au classement.

"C'est plutôt pas mal. On est en tête du rallye, involontairement, mais c'était une bagarre très serrée toute la journée", a dit Loeb à son retour dans le Viking Ship, la patinoire olympique d'Hamar reconvertie jusqu'à dimanche en parc d'assistance couvert et chauffé. "Mikko a un peu lâché du lest en fin de journée, alors qu'on revenait sur lui. Il en profitera demain en partant encore derrière moi, mais ça fait partie du jeu", a ajouté le quintuple champion du monde, très à l'aise toute la journée sur la glace norvégienne malgré le handicap d'ouvrir la route.

"Je m'attendais à pire, par rapport aux reconnaissances. Ma position n'était pas trop pénalisante, grâce au passage du chasse-neige. Il y a des endroits où on avait beaucoup de grip et d'autres où il y avait un peu plus de neige, donc c'était quand même piégeux". Deux temps scratch pour Loeb (ES3, ES9), quatre pour Hirvonen (ES2, ES4, ES5, ES8), les deux meilleurs rallymen du monde ont relégué, en l'espace de 120 km chronométrés, Jari-Matti Latvala à plus de 20 secondes, sur l'autre Focus de pointe, et Dani Sordo à plus d'une minute, sur l'autre C4 officielle.

Solberg toujours là

"J'ai touché un peu à l'avant-gauche, mais rien de grave. Il va falloir que je fasse gaffe parce que maintenant c'est moi qui paie les réparations", a plaisanté l'ex-pilote Subaru à la pause de midi, dans la petite bourgade de Kongsvinger. Puis le champion du monde 2003 a été le seul à repartir pour la deuxième boucle avec une seule roue de secours, pour gagner du poids. Mais comme il a trop attaqué en début d'après-midi, les clous de ses deux pneus arrière ont beaucoup souffert et il n'a pu en changer qu'un...

Première pour Andersson

Quant à Sébastien Ogier, champion du monde junior, il a poursuivi son apprentissage: "On a pris beaucoup de plaisir et fait quelques bon chronos. Vu le plateau de pilotes nordiques, et à part deux erreurs d'affilée dans l'ES8, je suis plutôt content ". Content comme beaucoup de pilotes, vendredi soir à Hamar, au terme d'une belle journée de rallye.

Citroën Communication

0
0