Kalle Rovanperä est sur la voie royale. L'abandon de son coéquipier Elfyn Evans (Toyota) ce dimanche lors de la 17e spéciale du Rallye de Suède, sur sortie de route, alors qu'il occupait la deuxième place, a laissé le champ libre au leader Finlandais. Evans, vainqueur en 2020 de la dernière édition de ce rallye comptant pour le championnat du monde WRC, tentait de regagner le temps perdu après avoir écopé d'une pénalité de dix secondes suite à un incident spectaculaire lors de la dernière épreuve spéciale de la journée de samedi.
Il avait franchi la ligne d'arrivée en sautant malgré lui par-dessus un talus de neige pour se retrouver dans un parking, sans dégâts pour sa voiture. Il était toutefois passé devant la cellule photo-électrique marquant la ligne d'arrivée mais les organisateurs ont jugé qu'il n'avait pas suivi le tracé délimité. L'abandon d'Evans donne de la marge à Rovanperä, qui compte à deux spéciales de l'arrivée 24,7 secondes d'avance sur le Belge Thierry Neuville (Hyundai). Le Français Adrien Fourmaux (MSport-Ford) a lui aussi abandonné dimanche matin en raison des problèmes mécaniques qui l'avaient déjà ralenti la veille.
Rallye de Suède
Rovanperä imite son père, 21 ans après
27/02/2022 À 13:48
Rallye de Suède
Rovanperä en tête à l'issue de la 2e journée
26/02/2022 À 18:47
Rallye de Suède
Neuville en tête du rallye de Suède après la première journée
25/02/2022 À 19:29