Etape 1 : le film

Etape 1 : le film
Par Eurosport

Le 29/02/2008 à 23:00Mis à jour

Malgré sa position de deuxième sur la route, Jari-Matti Latvala (Ford) a dominé vendredi, au Mexique, contrôlant Sébastien Loeb (Citroën).

ETAPE 1 : León / León - 8ES (135,74 km)

ES1 Alfaro 1 (22,96 km) : SORDO OUT

Triste entame de 100e participation en Mondial pour le Finlandais Toni Gardemeister : le moteur de sa SX4 ne tourne déjà pas rond sur la ligne départ, puis un problème d'accélérateur le limite à 30 km/h dans les montées. Au total, il lâche près de six minutes.

Plus grosse frayeur encore pour Petter Solberg (Subaru WRT), sans frein ou presque dans les descentes finales.

Sur la lancé de la Suède, Jari-Matti Latvala (Ford WRT) signe le scratch, en dépit d'une position désavantageuse de 2e sur la route.

Galli, 3e temps à 7.3 sec : "On est surpris du chrono car on est 4e sur la route et il y avait beaucoup de gravette (billes de terre)".

Loeb, 4e à 7.4 sec : "La maniabilité de la voiture était correcte, le moteur fonctionnait bien. Pas de problème. On n'a pas été très rapides, ça aurait pu être mieux. On va voir."

Mikko Hirvonen (Ford Ford), qui ouvre la route en tant que leader du Mondial, se satisfait du 5e chrono, à 9.8 sec.

ES2 Ortega 1 (23,83 km) : LOEB PREND DE LA HAUTEUR

Située à 2700 m, c'est la spéciale la plus haute de tout le championnat du monde 2008. De faiblard, les moteurs deviennent carrément asthmatiques en perdant quelques 23% de puissance. Le parcours reste aussi rapide que l'ES1.

Dans ces conditions, Sébastien Loeb enlève son premier scratch, 1.6 sec devant Gigi Galli. Latvala est à 2.5 sec. Chris Atkinson est à 5.3 sec, le quadruple champion du monde français passe donc Galli et l'Australien pour pointer derrière Latvala au général, à 4.9 sec.

Gardemeister (Suzuki) encore en galère. Ses problèmes d'accélérateurs l'éloignent de 8 minutes supplémentaires au général. Wilson a été l'une des victimes du Finlandais : "Nous avons suivi Toni [Gardemeister] sur 4-5 km dans l'ES2 et nous avons perdu 40-50 à cause de la poussière. Ça nous a tués car nous étions devant PG [Anderson] à cet instant. On a bien dégringolé maintenant."

ES3 El Cubilete 1 (18,87 km) : LOEB CHASSE LATVALA

Première partie technique mais rapide, fin sinueuse.

Nouveau scratch de Loeb, qui fait 0.5 sec plus vite que Latvala. La bagarre est plutôt sévère. "J'ai sorti la grosse attaque, j'étais à la limite. C'est une grosse bataille, les sensations sont bonnes", lâche l'Alsacien.

Latvala est un leader traqué mais pas défaitiste: "Intéressant. Ce fût une très bonne matinée, mais pas facile. J'ai glissé dans l'ES2 et j'ai perdu mon rythme. Il m'a fallu 10 km pour le retrouver. Il y a vraiment de grosses pierres en bordures de route. Ça devrait être mieux cet après-midi".

Henning Solberg, qui court pour Ford Munchi's, ramène à la 3e place (à 4.7 sec) une Focus un peu rudoyée: "J'ai tapé une pierre et ça a endommagé une roue. Je suis content d'être arrivé" , avoue-t-il.

Le turbulent Galli a abimé une roue arrière dans un fossé. Il a perdu 1 min 38.0 sec car il n'a trouvé personne hormis son navigateur pour aider à l'en sortir.

3e à 18.7 sec, Hirvonen courbe encore l'échine, et il a un peu tapé à l'arrière gauche : "Pas un très très bon temps. Il y avait beaucoup de billes de terre et j'ai commis des erreurs. Latvala et Loeb vont très vite. Ça va être dur cet après-midi."

Atkinson (Suzuki) va profiter de l'assistance pour faire réviser son système de départ automatique, qui lui a coûté du temps. "Nous n'avons pas pu faire les chronos souhaités ce matin car nous avons perdu du temps au départ lors des ES2 et ES3. On n'a pas calé mais juste perdu des secondes", déclare l'Australien.

Assistance - León Poliforum (30 minutes)

ES4 Alfaro 2 (22,96 km) : SOLBERG SE LIBERE

Replay de l'ES1. Ses problèmes de freins résolus, Solberg (Subaru) fixe le meilleur chrono, 3.7 sec plus vite que Latvala (Ford). Atkinson (Suzuki) à 5.8 sec, Loeb à 6.3 sec.

Loeb : "On est essayé, on a attaqué auatnt que possible mais Jari était encore plus rapide. On a du mal à trouver le bon rythme."

Latvala (Ford WRT) reste leader, 7.0 sec devant Loeb (Citroën).

Deux abandons : la Ford de Galli s'est retrouvée dans un fossé et la Suzuki de Gardemeister a fait encore moins de chemin puisqu'elle n'est pas sortie du parc d'assistance.

ES5 Ortega 2 (23,83 km) : HIRVONEN S'ESSOUFFLE

Une crevaison fait perdre 40.5 sec à Mikko Hirvonen (Ford). Le leader du championnat rétrograde à la 5e place, à 1 min 03.9 sec de son coéquipier, derrière la Subaru de Petter Solberg.

Latvala tient en respect en signantn le scratch, 2.3 sec devant Loeb. 9.3 sec entre les deux premiers vainqueurs de l'année.

ES6 El Cubilete 2 (18,87 km) : LATVALA EST LE PATRON

Scratch de Latvala, pour 1.9 sec plus véloce que Loeb.

Latvala : "Ça se passe très bien. L'ES6 s'est passée dans de bonnes conditions. J'ai un bon feeling, très bon. Je ne pense pas à ma position sur la route (2e). Je veux juste piloter et me concentrer à 100 pour cent là-dessus. La voiture est tout simplement facile à conduire. Incroyablement facile."

Loeb : "On ne pouvait pas aller plus vite. J'ai attaqué au maximum ce matin (ES1-ES3) sans pouvoir rien faire, malgré de gros risques. Jari [Latvala] fait de très bonnes spéciales, en restant sur la trajectoire et en ne commettant pas d'erreurs".

Atkinson s'est fait peur. "Par chance, je n'ai pas besoin de parler de moi", déclare l'Aussie. "Si la maniabilité de la voiture était un peu meilleure, j'aurais été bien plus rapide, mais ça a été une bonne journée. J'ai heurté une grosse pierre à fond de 6e avec le pneu, et s'est passé. Sûr que je me serais crashé si j'avais tapé avec le carter."

ES7 Super Spécial 1 (2,21 km) : SOLBERG INCISIF

Solberg (Subaru) signe son deuxième scratch du jour au Mexique en battant Loeb (Citroën) de 0.6 sec. Latvala (Ford) à 1.9 sec.

ES8 Super Spécial 2 (2,21km) : TOUJOURS ÇA DE PRIS

Sébastien Loeb (Citroën) a remporté son duel contre Jari-Matti Latvala (Ford) et signé le scratch dans cette super spéciale. Sur les deux passages en super spéciale, le Français a repris 1.6 sec à la valeur montante du rallye mondial.

Latvala termine la journée avec 9.6 sec de marge sur Loeb. Superbe journée également pour Atkinson, 3e à seulement à 22.4 sec. "On aura d'autres réglages samedi, on verra ce qu'on pourra faire ", déclare l'as au Double chevron.

On note le parcours exceptionnel de Sébastien Ogier, 9e au général pour son premier rallye en mondial, sur une Citroën C2 Junior WRC.

Assistance - León Poliforum (45 minutes) : 00h08

Arrivée - León : 00h53

Top 5 à l'issue de l'étape 1 : 1-Latvala (Ford Focus WRT) 1h 23 min 38.6 sec, 2-Loeb (Citroën C4 WRT) +9.6 sec, 3-Atkinson (Subaru Impreza WRT) +22.4 sec, 4-Solberg (Subaru Impreza WRT) +1 min 01.9 sec, 5-Hirvonen (Ford Focus WRT) +1 min 10.6 sec

0
0