Citroën Communication

Loeb face à Ford et Grönholm

Loeb face à Ford et Grönholm
Par AFP

Le 02/04/2009 à 08:45Mis à jour

Victorieux des trois premières manches du WRC 2009, Sébastien Loeb (Citroën C4) retrouve au rallye du Portugal, qui débute jeudi après-midi par une super-spéciale, ses adversaires habituels de chez Ford mais aussi Marcus Grönholm, sorti exceptionnellement de sa retraite.2009 Cyprus Citroen Loeb

Pour garantir l'intérêt de leur rallye, manche historique du Mondial mais absente de 2002 à 2006, puis en 2008, les organisateurs ont bien fait les choses et attiré 75 engagés, soit plus que le total, d'engagés des deux derniers rallyes, en Norvège et à Chypre. Avec le soutien de l'Office du Tourisme portugais, Grönholm, 41 ans, double champion du monde (2000, 2002), a loué une Subaru Impreza que l'écurie Prodrive a totalement reconditionnée. Les Anglais l'ont même rebaptisée Prodrive Impreza pour marquer le coup par rapport à la marque japonaise retirée des rallyes depuis fin 2008, juste un an après Grönholm.

Comme en prime Petter Solberg, la principale victime du retrait de Subaru, continuera à faire de la figuration intelligente dans sa Citroën Xsara (3e à Chypre), tous les ingrédients sont réunis pour une très belle édition de ce rallye où Loeb n'est venu qu'une seule fois, en 2007... pour repartir en vainqueur, comme d'habitude. "C'est vraiment un beau rallye, qui mérite sa place au Championnat du Monde", résume l'Alsacien. "Le public est très nombreux et connaisseur. Nous sommes toujours très bien accueillis, c'est agréable de sentir que le rallye compte pour les gens et que la venue du WRC est un évènement majeur. Les épreuves spéciales sont belles et il fait généralement un temps agréable".

Hirvonen confiant

Côté purement sportif, le quintuple champion du monde pilotera une C4 dotée pour la première fois de quelques évolutions 2009, au niveau du moteur, de la boîte de vitesses et des suspensions. "Après trois épreuves très spécifiques (Irlande, Norvège, Chypre), le Portugal est le premier rallye qui se rapproche le plus des standards du Mondial. Nous savons qu'une voiture performante au Portugal sera également redoutable en Argentine, en Sardaigne et en Grèce", ajoute le patron du WRC. Quant à son dauphin habituel, Mikko Hirvonen, il vient d'enchaîner trois podiums mais n'a pas perdu le moral et bénéficiera lui aussi d'une évolution moteur sur sa Ford Focus: "Je suis très confiant pour les prochains rallyes, qui vont tous se dérouler sur terre. L'évolution moteur est un nouveau pas en avant, ça va aider aussi. Il y aura moins de pierres qu'en Grèce mais la surface sera quand même très abrasive pour les pneus, surtout si c'est sec".

Avec seize voitures inscrites dans la catégorie-reine, dont huit Ford Focus, six Citroën et deux Subaru, le plateau est presque digne des grandes heures du WRC. En prime, il y aura une forte représentation tricolore avec les deux Sébastien bien sûr, Loeb et Ogier chez Citroën, mais aussi Yoann Bonato en Junior-WRC sur une Suzuki, Frédéric Sauvan, Thomas Privé et Xavier Villepreux en Groupe N sur des Mitsubishi. Ca sent le printemps.

0
0