Ford WRT

Latvala : "Un top 3 serait un bon résultat"

Latvala : "Un top 3 serait un bon résultat"
Par Eurosport

Le 13/01/2012 à 23:09Mis à jour Le 13/01/2012 à 23:48

Voici ce qu'ont dit pilotes et patrons de teams du championnat du monde WRC avant le coup d'envoi de la saison, à Monte-Carlo. Face à Sébastien Loeb et Mikko Hirvonen (Citroën WRT), Jari-Matti Latvala (Ford WRT) pense qu'il sera difficile de faire mieux qu'un podium.

Sébastien Loeb (Citroën WRT) : "Je ne me pose pas de questions quant à ma capacité à être dans le rythme. Depuis la fin de la saison dernière, nous ne nous sommes jamais vraiment arrêtés. Mais ce rallye est si spécifique qu’on ne peut être sûr de rien. Avec cinq types de pneus – trois slicks, un neige et un clouté – nous aurons à notre disposition une palette d’options assez large. Même si les conditions n’étaient pas hivernales, le seul choix entre trois duretés de pneus slicks pourrait créer de gros écarts"

    Mikko Hirvonen (Citroën WRT) : "Même si j’apprécie beaucoup la Suède, je trouve plus logique de débuter la saison ici ourtant, le Monte-Carlo est une épreuve que je redoute. Se retrouver en slicks au départ d’une spéciale partiellement verglacée n’est pas un exercice que j’affectionne particulièrement, mais cela fait partie de la légende ! Mon objectif du week-end sera de ‘survivre’, c’est-à-dire de rallier l’arrivée sans encombres pour marquer un maximum de points aux championnats."

    Xavier Mestelan-Pinon (Citroën WRT, directeur technique) : "L'arrivée de Mikko Hirvonen nous a permis d'améliorer certains points sur le comportement de la DS3 WRC en bénéficiant de sa riche expérience et de sa sensibilité (…) Le gros challenge du Monte Carlo est le choix de pneumatiques. Avec le retour de cette épreuve au calendrier nous avons du ressortir nos dossiers des archives et revoir les informations que nous avions emmagasinées sur le rallye et en essais plus récemment."

    Yves Matton (Citroën WRT, directeur) : "Victorieuse dix fois en treize rallyes, la Citroën DS3 WRC fait déjà figure de référence. Avec Sébastien et Mikko, nous pouvons compter sur deux pilotes complémentaires, tous deux capables de jouer la victoire. Je suis raisonnablement confiant dans nos capacités à débuter l’année sur une note positive !"

    Jari-Matti Latvala (Ford WRT) : "Je suis plus confiant que jamais sur asphalte. Tous les éléments sont réunis pour connaître une année fructueuse : une solide équipe, une voiture compétitive et deux bons pilotes.  Nous devons les réunir pendant toute la saison, et si nous y parvenons nous pourrons prétendre aux titres Pilotes et Constructeurs.  Je pilote une Ford depuis des années, mais cette saison je pense que nous avons une chance de gagner. L'équipe a commencé 2010 et 2011 par une victoire.  Ce sera dur de gagner contre les experts de l'asphalte mais un top 3 serait un bon résultat, avant des rallyes qui me conviennent plus.  Les routes sont rapides et suivent le flan des montagnes ou des rivières dans les vallées.  L'asphalte est usé par endroits, donc bosselé avec des changements de niveau de grip. C'est un rallye classique, autant difficile que stressant.  Il faut penser à la météo et au choix de pneus.  Au parc d'assistance à Monte-Carlo, au niveau de la mer, nous devons prévoir la météo dans les montagnes, à 1200 mètres d'altitude, et opérer le bon choix.  Un choix peut valoir plusieurs secondes par kilomètre, ça peut donc faire gagner où perdre le rallye."

    Petter Solberg (Ford WRT) : "Mon premier essai (ndlr : de la Fiesta) s'est fait dans des conditions difficiles et j'ai rapidement eu un bon feeling. J'ai roulé au Monte Carlo l'an dernier, mais ce n'était pas une manche WRC, je connais donc toutes les spéciales à part les deux premières. J'aime ce rallye, en dépit de ces conditions parfois rudes.  Il n'y a pas de réelles difficultés si c'est sec, nous pouvons nous attendre à du verglas et de la neige.  Gérer le choix de pneus dans ces circonstances demande de bonnes procédures dans l'équipe, une solide stratégie et des infos météo dernier cri. Revenir chez Ford est excitant, tout comme la chance de rouler à nouveau pour un team Constructeur.  Je ne suis pas là pour faire de la figuration. Jari-Matti [Latvala] et moi voulons nous battre pour les titres et nous pouvons espérer."

    Sébastien Ogier (VW/Skoda) : "Le Monte est une légende et un rallye très spécial," se plait à rappeler le Haut-Alpin de 28 ans, victorieux du Monte Carlo 2009 en IRC. "Je suis heureux de le voir revenir au calendrier WRC et de pouvoir courir mon premier rallye avec l'équipe Volkswagen. Pour nous, cette année sera primordiale pour engranger de l'expérience et continuer de développer la Polo afin de courir avec un package compétitif en 2013."

    Kevin Abbring (VW/Skoda) : "Sébastien Ogier et Julien Ingrassia sont de fantastiques collègues pilotes. Sébastien est actuellement l'un des trois meilleurs compétiteurs (ndlr : Mikko Hirvonen est n°2 mondial). C'est un grand honneur d'être dans la même équipe que lui et de courir sur la même voiture."

    0
    0