AFP

Sordo : "On peut faire mieux"

Sordo : "On peut faire mieux"
Par Eurosport

Le 22/01/2012 à 16:12Mis à jour Le 22/01/2012 à 17:25

Voici ce qu'ont déclaré les principaux protagonistes à l'arrivée du Rallye Monte Carlo, dimanche.

Sébastien Loeb (Citroën WRT, 1er en 4 h 32 min 39.9 sec) : "C'est génial de débuter la saison comme ça. Il y avait une super ambiance hier, avec beaucoup de supporters, de fans. Le Turini a été un moment génial hier. La totalité des points dans la power stage, c'est incroyable ! 28 points, c'est un début de championnat parfait. Le Monte-Carlo, c'est mon rallye (...) J'aurais pu m'arrêter à huit (titres mondiaux), avec le record, sans prendre le risque de perdre, mais j'aime ce que je fais, le rallye, la bagarre, et je suis toujours aussi motivé."

Mikko Hirvonen (Citroën WRT, 4e à 4 min 06.8 sec) : "Ce n’était pas le rallye le plus facile pour débuter avec une nouvelle voiture, mais je suis satisfaisait de ce résultat. Les deux journées où nous avons eu de la neige étaient particulièrement difficiles. Sur l’asphalte, j’étais plus à l’aise et j’ai pu signer de bons chronos. Il fallait y aller en douceur, ne pas faire d’erreur et viser l’arrivée pour marquer des points. C’est chose faite et je suis maintenant impatient d’être en Suède, sur un terrain que j’affectionne particulièrement."

Yves Matton (Citroën WRT, directeur) : "Une des clés de ce succès a été le choix des pneumatiques. Le travail effectué en amont par nos ingénieurs, qui avaient imaginé quasiment tous les cas de figure, nous a permis de faire les meilleurs choix. Sébastien a été impressionnant dans sa gestion de la course. Il a su attendre, rouler lentement quand il le fallait et attaquer quand les conditions lui permettaient de faire la différence. Mikko [Hirvonen] a fait ce qu’on lui demandait : rejoindre l’arrivée en bonne position. Il a progressé pas à pas puis il a commencé à signer des temps scratch. Il se sent très bien chez nous."

Dani Sordo (Mini WRC, 2e à 2 min 45.5 sec) : "C'est un bon résultat pour Mini, très longtemps après les victoires des années 60. Le seul problème qu'on a eu, c'est quand on a tapé un pont dans l'ES2. Après, on a fait de bons choix de pneus et ça nous a permis de creuser l'écart sur Petter [Solberg]. Heureusement car, samedi, il a attaqué très fort et nous a repris du temps. La voiture marchait très bien ici et je pense qu'on peut faire encore un peu mieux. L'an dernier, la voiture était très bonne sur terre aussi, en fin de saison, et on a juste fait plus de développement sur l'asphalte récemment, donc il faut qu'on fasse un peu plus d'essais sur terre".

Petter Solberg (Ford WRT, 3e à 3 min 14.2 sec) : "Nous avons une voiture très rapide, je me suis très vite senti bien dedans, même si j'ai fait très peu d'essais, et c'est bien d'être dans une équipe d'usine, où j'ai été très bien accueilli et où je me sens bien tout le temps. J'ai fait la dernière spéciale avec trois pneus durs... et un pneu neige. C'est tout ce qu'il me restait comme pneus, à cause de ma crevaison vendredi. C'est toujours difficile ici au niveau des choix de pneus. Parfois, on prend des risques pour gagner du temps mais ça fait partie du jeu. (...) C'est le meilleur début de saison de ma carrière, car je n'étais jamais monté sur le podium au Monte-Carlo, donc je pense que cette saison va être intéressante. On veut tous vraiment remporter le titre constructeurs, car ça fait trop longtemps que Ford ne l'a pas remporté (ndlr: en 2006 et 2007)".

Malcolm Wilson (Ford WRT, directeur) : "Petter [Solberg] a brillé par son expérience et ses superbes performances. Il était satisfait de sa voiture et il s’est très bien intégré à l’équipe. Jari-Matti [Latvala] était en tête avant d’abandonner et Petter a réalisé une prestation remarquable. Nous savons que nous possédons une équipe forte pour la suite de la saison."

0
0