Citroën Communication

Rallye Monte-Carlo : le film de l'étape 4 spéciale par spéciale

Loeb et l'enfer du samedi
Par Eurosport

Le 19/01/2013 à 20:25Mis à jour Le 19/01/2013 à 23:37

Le premier à rouler sur la neige fondante, Sébastien Loeb (Citroën WRT) n'a pris aucun plaisir dans les trois seules spéciales disputées samedi.

ETAPE 4 : Monaco / Monaco - 5 ES (108,52km)

Top 5 avant l'étape 4 : 1-Loeb (Citroën WRT) en 4h16'41"9, 2-Ogier (VW) +1'47"4, 3-Novikov (Ford M-Sport) +3'19"9, 4-Sordo (Citroën) +3'21"6, 5-Latvala (VW) +4'04"9
Ordre de passage : 1-LOE, 2-OGI, 3-NOV, 4-SOR, 5-LAT, 6-HIR, 7-HAN, 8-OST, 9-BOU, 10-PRO

Samedi 19 janvier

Assistance H (Monaco – 48 minutes) : 13h15

ES14 Moulinet – La Bollène Vésubie 1 (23,54km) : LOEB OU LA SOUPE A LA GRIMACE

Sébastien Loeb (Citroën WRT) est le premier à rencontrer les épouvantables conditions du Turini. "Une spéciale de merde", peste le nonuple champion du monde, six fois vainqueur de l'épreuve en huit participations. "C'était inconduisible : il y avait de la soupe partout. C'était impossible à piloter dans les lignes droites : si on allait à plus de 30km/h, on sortait. C'était épouvantable. On a fait la trace pour les autres".

L'Alsacien a passé avec succès le test de survie, au contraire d'Evgeny Novikov (Ford M-Sport), qui a tapé dans le premier kilomètre et arraché une roue, Jari-Matti Latvala (VW) et Juho Hänninen (Ford M-Sport), sortis de la route. "Il y avait plus de soupe que je ne pensais, la voiture n'a pas tourné et nous avons tapé le mur assez fort", raconte Latvala.

D'un coup, le classement est chamboulé puisque le Russe et les deux Finlandais étaient respectivement 3e, 5e et 7e au général. Revoilà Dani Sordo (Citroën WRT) 3e et Mikko Hirvonen (Citroën WRT) 4e. Mais on a failli vivre un rebondissement plus spectaculaire car Sébastien Ogier (VW), pour qui "c'était vraiment l'enfer", a tapé deux fois. Sans dégâts.

Au fil des passages, les concurrents devinent où il faut passer, et l'espoir Français Bryan Bouffier claque son premier scratch en Mondial devant le jeune Norvégien Mads Ostberg (Ford M-Sport).

Top 5 de l'ES : 1-BOU en 23'56"9, 2-OST +29"1, 3-OGI +49"2, 4-LOE +52"7, 5-SOR +1'00"6
Top de 5 au général : 1-LOE en 4h41'31"5, 2-OGI +1'43"9, 3-SOR +3'29"5, 4-HIR +4'34"7, 5-OST +5'54"6

ES15 Lantosque – Lucéram (18,95km) : AU TOUR DE SORDO

Sordo, de nouveau sur le podium, donc, devient le septième pilote à signer un scratch en 2013.

Loeb a encore vécu ça comme une pénitence : "Dans la précédente, il y avait un mélange de neige et d'eau : j'avais de l'aquaplage tout le temps. Celle-là était mieux. Mais si on sortait de la trajectoire, c'était fichu."

A noter les superbes 7e et 8e temps d'Andrea Crugnola et Sébastien Chardonnet, sur DS3 R3.

Top 5 de l'ES : 1-SOR en 15'02"7, 2-HIR +4"3, 3-OGI +6"2, 4-LOE +14"2, 5-BOU +15"4
Top 5 au général : 1-LOE en 4h56'48"4, 2-OGI +1'35"9, 3-SOR +3'15"3, 4-HIR +4'24"8, 5-OST +6'10"9

ES16 Moulinet – La Bollène Vésubie 2 (23,54km) : LOEB GARDE LA LIGNE

La redite de l'ES14 est un nouveau supplice pour la collectivité. "Une spéciale pas intéressante, ni pour moi ni pour les spectateurs", regrette Loeb. "Il y a deux lignes. On a roulé doucement dans la trace, si on en sort, c'est terminé. On en peut pas contrôler la voiture."

Ogier ne déroge pas à ses principes: "Pas facile. On n'a plus rien à jouer, on essaie juste de rallier l'arrivée. On conduit dans deux rails. Ce n'est pas très marrant mais il faut le faire", explique-t-il.

Pas plus rassuré, Sordo a modulé sa vitesse : "Mikko [Hirvonen], est derrière. Quand j'ai vu qu'il était lent, j'ai aussi ralenti", explique l'Espagnol. Le Finlandais a abandonné plus d'une minute dont 27"8 au Cantabre. "J'essaie de tenir ma position et de rallier l'arrivée", justifie MH. Candidat au titre, il se doit d'assurer le coup.

Ostberg arrive inquiet : "J'ai tapé quelque chose à l'arrière en début de spéciale et endommagé la roue arrière droite. On va voir ça à l'assistance, et j'espère pouvoir réparer. Du temps perdu et la 6e place. Encore deux chronos avant l'arrivée."

L'ES est neutralisée après le passage des premiers pilotes pour permettre au secours de venir en aide à trois spectateurs blessés, dont l'un d'eux à une jambe cassée. L'ES est transformé en liaison pour les pilotes suivants, qui se voient appliqué un temps forfaitaire.

Top 5 de l'ES : 1-LOE en 22'08"8, 2-OGI +4"0, 3-SOR +33"7, 4-BOU +43"9, 5-HIR +1'01"5

Assistance I (Monaco – 33 minutes) : 19h17

ES17 Moulinet – La Bollène Vésubie (23,54km) : annulée

ES18 Lantosque – Lucéram (18,95km) : annulée

Assistance J (Monaco – 13 minutes) : 22h56

Entrée en parc fermé (Monaco) : 23h09

Résult final : 1-Loeb (Citroën WRT) en 5h18'57"2; 2-Ogier (VW) +1'39"9, 3-Sordo (Citroën WRT) +3'49"0, 4-Hirvonen (Citroën WRT) +5'26"3, 5-Bouffier (Citroën PH) +8'13"1

0
0