Getty Images

La Serbie domine la Russie (87-79) et rejoint la Slovénie en finale

La Serbie rejoint la Slovénie en finale
Par Eurosport

Le 15/09/2017 à 22:32Mis à jour Le 15/09/2017 à 23:39

EUROBASKET - La Serbie est venue à bout de la Russie (87-79) vendredi pour s'offrir une nouvelle finale européenne. Les coéquipiers de Bogdanovic (24 points) ont dû repousser les derniers assauts russes menés par Alexey Shved (33 points) pour rejoindre la Slovénie, vainqueur de l'Espagne jeudi.

La Serbie affrontera la Slovénie dimanche dans la première finale entre républiques ex-yougoslaves à l'Euro de basket grâce à sa victoire sur la Russie, 87 à 79, vendredi à Istanbul.

L'exploit n'est pas mince car, parmi toutes les équipes privées d'éléments-clefs, elle était la plus sévèrement touchée. Milos Teodosic, Nikola Jokic, Miroslav Raduljica et Nikola Kalinic, quatre des cinq joueurs du cinq majeur vice-champion olympique manquent à l'appel en Turquie.

Mais après un passage à vide au début des années 2000, cette grande école a retrouvé une belle génération. C'est la troisième fois sur les quatre dernières grandes compétitions qu'elle atteint la finale après le Mondial 2014 et les JO 2016. Seuls les intouchables Américains les avaient arrêtés.

A l'Euro, la Serbie jouera sa première finale depuis 2009 (elle avait perdu contre l'Espagne). Elle a remporté trois fois le titre depuis l'éclatement de la Yougoslavie en 1995, 1997 et 2001 (en jouant quand même sous son ancien nom à chaque fois). Le leader de l'équipe engagée à Istanbul est le meneur-arrière Bogdan Bogdanovic, champion d'Europe des clubs en mai avec Fenerbahçe (dans le même Sinan Erdem Dome où a lieu l'Euro) et qu'on verra en NBA dès la saison prochaine avec les Sacramento Kings.

Un grand Bogdanovic pour mater Shved

En demi-finale comme depuis le début du tournoi, ce joueur de 25 ans, aussi fort au tir que dans l'attaque du panier, a assumé ses responsabilités (24 points). C'est lui qui a marqué les deux paniers consécutifs qui ont douché les derniers espoirs russes dans les deux dernières minutes. Il fallait bien cela pour contrebalancer les 33 points d'Alexei Shved. Le meneur russe, un peu isolé quand même, n'a jamais marqué moins de 20 points dans ses huit matchs à l'Euro.

Mais c'est surtout à l'intérieur que les joueurs entraînés par le légendaire Sacha Djordjevic ont dominé de la tête et des épaules : 42 points marqués dans la "peinture" contre 22, dont 18 par l'immense Boban Marjanovic (2,22 m).

La Serbie, qui avait perdu contre les Russes en première phase, a fait la course en tête tout le match, mais son avance de 16 points dans le deuxième quart-temps a fondu et le final n'a pas manqué de suspense, les Russes revenant même à deux points à quatre minutes de la sirène.

Difficile de dégager un favori pour la finale. Les Serbes montent en puissance, mais les Slovènes, qui n'avaient jamais atteint ce niveau, font forte impression depuis le début avec leur trio Goran Dragic, Luka Doncic et Anthony Randolph. Ils ont surclassé le tenant du titre, l'Espagne, en demi-finale.

La joie des Serbes après la victoire face à la Russie

La joie des Serbes après la victoire face à la RussieGetty Images

0
0