Eurosport

Curry toujours plus fort, San Antonio reste intraitable : ce qu'il faut retenir de la nuit

Curry toujours plus fort, San Antonio reste intraitable : ce qu'il faut retenir de la nuit
Par AFP

Le 04/02/2016 à 07:38

Stephen Curry (51 points et 11 tirs à trois-points) a livré un récital à Washington avec les Warriors (124-131). San Antonio ne perd toujours pas à domicile puisque les Spurs ont battu New Orleans (110-97). Rudy Gobert continue à faire du bien à Utah.

Avec ses 51 points, dont onze paniers à trois points, Stephen Curry a offert à Golden State sa 45e victoire de la saison, sur le parquet de Washington (134-121) mercredi, et conforté son statut de meilleur joueur actuel de NBA. A la veille de se rendre à la Maison blanche pour rencontrer le président américain Barack Obama, comme le veut la tradition pour le champion NBA en titre, Curry a été royal.

Déchaîné, le meneur des Warriors a fait pleuvoir les tirs primés et écoeuré les Wizards pour rallier les vestiaires après les deux premières périodes avec 36 points à son compteur. A l'image de son équipe, le meilleur joueur de la saison 2014-15 a connu un passage délicat en troisième période et laissé Washington revenir à deux points (79-77).

Il a fini la rencontre avec 51 points, à trois longueurs du son record personnel (54 points contre les New York Knicks en février 2013), avec 19 sur 28 au tir, sept rebonds et deux passes décisives en 36 minutes de jeu. Il a égalé son record de onze paniers à trois points réussis dans un match, à une longueur du record NBA co-détenu depuis 2003 par Kobe Bryant, la star des Los Angeles Lakers, et Donyell Marshall (2005). Golden State affiche un bilan impressionnant de 45 victoires et quatre défaites et reste en position d'égaler ou de battre le record des Chicago Bulls de Michael Jordan, auteurs en 1995-96 de la meilleure saison régulière de l'histoire (72-10). Curry n'est pas le seul à avoir enquillé les paniers: face à lui, John Wall a inscrit 41 points et délivré dix passes décisives.

LaMarcus Aldridge, lui, a marqué 36 points lors de la 27e victoire consécutive à domicile de San Antonio, face à La Nouvelle-Orléans (110-97), sa 41e victoire en 49 matches, meilleur bilan de son histoire à ce stade de la saison. Kevin Durant a fini la rencontre Oklahoma City-Orlando (117-114) avec 37 points et Russell Westbrook a enchaîné un troisième "triple-double consécutif (24 points, 19 rebonds, 14 passes décisives) lors de la 12e victoire en 13 matches du Thunder.

La phrase du jour

" Il ne ratait rien, c'était comme lorsque Kobe a marqué ses 81 points"

John Wall après le récital de Stephen Curry. "C'était marrant, tout s'enchaînait comme dans un rêve, j'avais juste envie que cela ne s'arrête pas", a admis le meneur des Warriors après sa sensationnelle prestation contre Washington. Le MVP de la saison 2014-15 a écoeuré les Wizards avec 25 points, dont sept tirs primés, dans le seul premier quart-temps et avec 13 tirs réussis sur les 14 premiers tentés.

Le chiffre du jour

26 074, le total de points marqués par LeBron James après les 23 points inscrits lors de la défaite de Cleveland à Charlotte (106-97). "King James" a dépassé au classement des meilleurs marqueurs de l'histoire Kevin Garnett et pointe désormais au 16e rang. Ses Cavaliers ont vu leur série de cinq victoires de suite prendre brutalement fin, mais ils restent leaders de la conférence Est avec 35 victoires et 13 défaites.

Le Français du jour

Rudy Gobert. Le pivot d'Utah a marqué 12 points et capté cinq rebonds lors de la victoire du Jazz face à Denver (85-81), la quatrième consécutive pour la franchise de Salt Lake City, revigoré depuis le retour de blessure de son international français. Joffrey Lauvergne n'a pas marqué (0 sur 4 au tir), mais a capté quatre rebonds en 19 minutes de jeu. A San Antonio, Tony Parker a rarement été aussi peu prolifique avec deux points marqués, mais il a distillé huit passes décisives.

0
0