Getty Images

Quand LeBron James a trop de haine, Love prend le relais

Quand LeBron a trop de haine, Love prend le relais

Le 29/11/2017 à 07:03Mis à jour Le 29/11/2017 à 07:25

NBA – LeBron James a été éjecté pour la première fois de sa longue carrière mais les Cleveland Cavaliers ont tout de même battu le Miami Heat sous l’impulsion d’un Kevin Love magistral cette nuit.

Le match : 9 de suite pour Cleveland

L’ambiance se voulait festive. Dwyane Wade et LeBron James, à nouveau réunis sous les couleurs des Cavaliers après avoir joué quatre ans ensemble au Heat, revenait pour la première fois à Miami en tant que coéquipiers. Un sentiment sans doute assez étrange pour les supporters floridiens qui ont salivé sur les exploits des deux légendes pendant des années. Mais la fête a tourné court quand James, trop nerveux, a été envoyé au vestiaire en fin de troisième quart temps. Il a contesté avec un peu trop d’énergie une décision du corps arbitral. Le King estimait que James Johnson avait fait faute sur lui sur l’action précédente. Il l’a donc fait savoir, tout en utilisant quelques mots bien épicés envers l’homme au sifflet.

"“Il a mis un coup de poing dans le vent dans ma direction et il a proféré des insultes”, se justifiait Kane Fitzgerald."

L’arbitre est entré dans l’Histoire en devenant le premier homme à avoir expulsé LeBron James au cours de ses quinze ans de carrière. Le match était de toute façon déjà plié au moment où le quadruple MVP a quitté le parquet. Parce qu’une superstar peut en cacher une autre. On peut parfois l’oublier mais Kevin Love est lui aussi un joueur de premier plan. Il l’a rappelé en brillant cette nuit. L’intérieur a donc inscrit 32 de ses 38 points en première période pour mettre Cleveland sur le chemin de sa neuvième victoire de suite. Il est passé à deux petits points de son record personnel sous les couleurs des Cavaliers. Love n’a toujours pas tapé un match à 40 points et 10 rebonds avec la franchise de l’Ohio alors qu’il en avait compilé 10 de la sorte quand il jouait pour Minnesota. Mais peu importe. Son rôle est différent. Mais cela ne l’empêche pas de prendre la place du boss quand la situation l’exige. Ce fut le cas cette nuit. Avec ce nouveau succès, les Cavaliers sont désormais troisièmes à l’Est, en embuscade derrière Boston et Detroit.

Le joueur : Devin Booker brille dans le duel des cancres

Phoenix et Chicago sont deux équipes mal classées promises à une saison longue et pleine de… défaites. Mais il fallait bien un gagnant cette nuit. Les Suns, légèrement en avance sur les Bulls en termes de reconstruction, l’ont donc logiquement emporté. Avec un Devin Booker enflammé ! L’arrière, qui est justement le type de future star recherchée par les Bulls, a inscrit 33 points. En plus de ses paniers, Booker a aussi bloqué une tentative de Kris Dunn (24 points) dans les dernières secondes pour assurer la victoire de Phoenix. Une belle soirée pour le jeune homme. Qu’il en profite bien, il ne devrait pas en avoir beaucoup d’autres dans l’Arizona.

Utah et Milwaukee infligent des corrections

Larges victoires du Jazz et des Bucks cette nuit. Les joueurs de Salt Lake City, pourtant orphelins de Rudy Gobert, toujours blessé au genou, ont démoli les Nuggets de 29 points. Le remplaçant de Gobert, Derrick Favors, a inscrit 24 pions.

Du côté de Sacramento, c’est Giannis Antetokounmpo qui a mis la misère aux Kings. La superstar grecque a inscrit 32 points lors de la rouste (+35 pour Milwaukee).

Tous les scores

Cavaliers – Heat : 108-97
Bulls – Suns : 99-104
Timberwolves – Wizards : 89-92
Jazz – Nuggets : 106-77
Kings – Bucks : 97-112

0
0