Eurosport

Jeux Olympiques

 MotoGP : ArgentineRegarder 
 
Sotchi 2014 Calendrier
 
Biathlon - Jeux Olympiques

Jeux olympiques Sotchi 2014 - Martin Fourcade et Jean-Guillaume Béatrix en or et en bronze

Le biathlon a apporté à la France ses deux premières médailles à Sotchi: Martin Fourcade a décroché l'or dans la poursuite, où Jean-Guillaume Béatrix a pris une belle médaille de bronze.

 
Fourcade comme un roi, Béatrix comme un prince - Biathlon - Jeux OlympiquesAFP
 

Deux jours de frustration valaient bien une double ration de bonheur. Elle est là, la médaille. Ou plutôt, elles sont là. Le biathlon tricolore, qui a apporté à la France la moitié de ses médailles lors des deux dernières éditions des Jeux d'hiver, a débloqué le compteur bleu lundi à Sotchi. Pas une médaille, mais deux, dans la poursuite. L'or espéré de Martin Fourcade est bien là. Magistral, le numéro un mondial a survolé la course. Attendu, il a répondu présent. Mais la divine surprise est venue de Jean-Guillaume Béatrix, superbe médaillé de bronze au nez et à la barbe de la légende Ole Einard Bjoerndalen. C'est une belle journée. Une journée qui va compter.

Déçu par sa 6e place dans le sprint samedi, Martin Fourcade a apporté la plus belle et la plus époustouflante des réponses aux doutes naissants. Impérial sur les skis, il s'est montré presque parfait au tir, ne commettant qu'une seule faute sur 20 cibles, lors du premier tir debout. Mais il est malgré tout ressorti en tête de l'anneau de pénalité, devant l'Autrichien Dominik Landertinger. Les deux hommes se sont présentés avec un bon avantage sur la concurrence pour le quatrième et dernier tir, Fourcade devançant Landertinger d'une poignée de secondes.

Et Béatrix résista à Bjoerndalen

Cinq balles séparaient encore le Français du titre olympique. Une, deux, trois, quatre et cinq fois dans le mille alors que l'Autrichien, lui, commettait deux fautes. Fourcade pouvait brandir le poing en se retournant vers son clan. L'or était dans la poche. Il a alors pu savourer cette ultime boucle. La dernière avant de devenir champion olympique. Une consécration logique et méritée pour celui qui domine son sport depuis deux saisons. Mais la logique est parfois capricieuse. Demandez à Raphaël Poirée… L'or plein les mains, l'équipe de France n'était pourtant pas au bout de son bonheur.

Car derrière Fourcade et le Tchèque Ondrej Moravec, en route lui pour l'argent, Jean-Guillaume Béatrix a signé une poursuite d'anthologie. Parti en 14e position, il s'est rapproché du podium au fur et à mesure. Comme Fourcade, il n'a commis qu'une seule faute, au même moment, sur le troisième tir. Mais il a parfaitement lâché ses cinq dernières balles, alors que beaucoup d'autres ont tourné. Sorti en troisième position, Béatrix s'est accroché à son bronze, résistant pour moins de deux secondes au retour d'Ole Einar Bjoenrdalen, qui a payé ses trois fautes (17/20). Une fois la ligne franchie, Béatrix a été accueilli par le roi Fourcade en personne. A coup sûr, ce sera une des images de ces Jeux pour les Bleus. Une double ration de bonheur qui fait un bien fou...

A propos de l'auteur
 - Eurosport

Chef des informations à Eurosport.fr depuis 2012, entré à Eurosport en 2003, Laurent Vergne est spécialiste de cyclisme, tennis, football et plus généralement de la grande histoire du sport, qu’il ne se lassera jamais de conter. Auteur principal des blogs Roue Libre et Ace. Twitter : @LaurentVergne.@LaurentVergne104606001623733633942

 
 
À ne pas manquer
  • Découvrez Le Mag Eurosport

    Parce que sport rime aussi avec Lifestyle, Culture et High-tech, Eurosport vous garde au top des tendances avec son nouveau site LeMag.

  • Le BUZZ Eurosport

    Pas de score ni de compte-rendu de match, mais des succès, des chutes, des classements, des filles sexy... Retrouvez ici l'actu décalée du sport !

  • Regardez Eurosport où vous voulez, quand vous voulez

    Avec Eurosport Player, vivez et revivez tous les grands événements sportifs sur vos écrans. Accédez en illimité aux chaînes Eurosport et aux contenus exclusifs, en Live et à la demande.

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
 
Google Plus