AFP

RUHPOLDING - Première pour Kaisa Mäkäräinen, Marie Dorin-Habert au pied du podium

Première pour Mäkäräinen, Dorin-Habert au pied du podium

Le 14/01/2017 à 15:52Mis à jour Le 14/01/2017 à 16:40

RUHPOLDING - Intouchable lors du sprint 7,5km dames ce samedi, Kaisa Mäkäräinen a remporté sa première victoire de la saison devant ses rivales Gabriela Koukalova (+22'') et Laura Dahlmeier (+30''). Marie Dorin-Habert se classe 4e (+49'').

Dans la "Mecque" du biathlon, les reines du circuit n'ont laissé que des miettes. Ce samedi à Ruhpolding, les quatre premières du classement général ont squatté le top 4 du sprint 7,5km. La victoire est revenue à la Finlandaise Kaisa Mäkäräinen, auteur d'un sans-faute au tir et supersonique sur les skis. C'est la première victoire de la Finlandaise cette saison. Également impeccables derrière la carabine, Gabriela Koukalova (+22'') et Laura Dahlmeier (+30'') complètent le podium sur lequel aurait pu monter Marie Dorin-Habert (4e à 49'') si elle n'avait pas raté une balle au tir debout.

Koukalova conserve le leadership, Dorin-Habert s'en éloigne

Makarainen a enfin vaincu le signe allemand. La double lauréate du gros globe (2011 et 2014), 34 ans, n'avait jamais remporté le moindre succès en terre germanique. L'anomalie a donc été effacée ce mardi, avec cette 20e victoire en Coupe du monde. Elle y a mis les formes. Pour une fois irréprochable derrière la carabine, la longiligne scandinave a collé 20 secondes à Dorin-Habert sur les skis, la deuxième plus rapide.

Vidéo - Irréprochable au tir et sans-rival en ski, Mäkäräinen a sorti le sprint parfait

01:33

Sa démonstration lui permet de revenir à 25 points de Koukalova au général et à 4 de Dahlmeier. Le débours commence à être important pour Dorin-Habert qui, 4e, accuse désormais 64 unités de retard sur la Tchèque.

Quatre Françaises dans le top 20

Derrière la chef de file tricolore, les Bleues ont été solides à défaut de jouer devant. Toutes sont au-delà de la minute avant la poursuite de dimanche. Seule Tricolore à avoir réalisé un sans-faute, Anais Bescond est dans le top 10 (9e à 1'25''). En retrait ces dernières semaines, Justine Braisaz signe le 12e temps (+1'31'' avec une faute), juste devant la Biélorusse Darya Domracheva, auteure de sa meilleure course depuis son retour à la compétition en janvier. Anais Chevalier (18e, +1'51'', une faute), Célia Aymonier (42e, +2'34'', trois fautes) sont plus en retrait. Pour son baptême du feu, la Savoyarde Julia Simon, 20 ans, n'a pas démérité en gagnant son billet pour la poursuite (45e, +2'34'', 1 faute) malgré un dossard désavantageux (6) vu l'abondance des chutes de neige en début de course. Un élément de qualité de plus pour une équipe de France qui n'en manquait pas.

0
0