AFP

Combiné nordique : Lamy-Chappuis à l'orgueil

Lamy-Chappuis à l'orgueil
Par Eurosport

Le 16/03/2013 à 13:28Mis à jour Le 16/03/2013 à 15:06

Dépossédé du globe de cristal, Jason Lamy-Chappuis a dominé Eric Frenzel samedi à Oslo pour s'imposer sur la dernière épreuve de la saison. C'est la 23e victoire en Coupe du monde pour le Français de 26 ans.

Jason Lamy-Chappuis n'est plus tout à fait le patron incontesté du Combiné nordique. Ce qui ne l'empêche pas de taper du poing sur la table, comme samedi à Oslo. Huitième après le saut, le Français a profité des 15 kilomètres de fond pour refaire son retard et remporter la dernière épreuve de la saison. Revenu à l'avant de la course dans les cinq derniers kilomètres, le Français a ensuite pris ses responsabilités dans l'emballage final. Après avoir emmené le sprint, il a dominé son rival Eric Frenzel, assuré depuis sa victoire la veille de remporter le Globe de cristal. "Jez" se console avec des Championnats du monde historiques et un 23e succès en Coupe du monde. Il est accompagné par deux autres Français dans le top 10 de cette dernière course de l'hiver : Sébastien Lacroix (8e) et François Braud (10e).

Si le brouillard s'était levé pour la course de ski de fond, les flocons continuaient à tomber. 15 km au programme. Deux Japonais - Taihei Kato et Akito Watabe - dans un premier groupe qui, à mi-course, comptait cinq concurrents, dont Jason Lamy Chappuis et Eric Frenzel. Après 30 minutes de course, le Bois d'Amonier prenait les commandes de la course, avec Wilhelm Denifl dans ses skis. Eric Frenzel s'accrochait et passait devant l'Autrichien. Qui reprenait toutefois l'avantage à 2,5 km du gong.

Le dénouement était proche. Jason Lamy Chappuis choisit alors d'accélérer, mais ses adversaires, à l'exception de Taihei Kato qui finira malgré tout par monter à bord de l'express, étaient restés dans son ombre. Il restait deux bosses, deux derniers obstacles. Sur la fin, le club des cinq était à rien d'en découdre dans un sprint comme on les aime. Le Jurassien passait la vitesse supérieure dans la dernière difficulté pour une 23e victoire devant la tribune royale.

0
0