2012 - Arc de Triomphe - Soumillon - DPPI
 
Article
commentaires
Course hippique

Soumillon : « Toutes les courses étrangères sont importantes »

Soumillon : « Toutes les courses étrangères sont importantes »

Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 02/05/2012 à 16:50 -
Par Eurosport - Le 02/05/2012 à 16:50
Christophe Soumillon, après avoir conquis une nouvelle Cravache d'Or, évoque cette récompense et ses objectifs.

Avec cette quatrième Cravache d'Or, vous n'êtes plus qu'à un trophée de Cash Asmussen ; Yves Saint-Martin en totalise quinze. Qu'est-ce qui vous différencie de ces deux champions ?
Asmussen est une légende vivante, il a apporté beaucoup de style et fait évoluer la discipline avec sa monte et une esthétique à l'américaine. On a la même taille et la même morphologie. Je ressemble plus à lui qu'à Saint-Martin.

Pensez-vous les rattraper, voire les dépasser au nombre de Cravaches ?
Concernant Yves Saint-Martin, je pense que non. Même s'il me reste encore dix à quinze ans de carrière, mes collègues sont doués et décrocher la Cravache chaque année est infaisable. Aujourd'hui, la condition physique et le mental sont là, mais à 45 ans on est moins performant qu'à 30.

Vous avez déjà remporté deux Prix de l'Arc de Triomphe : cela reste à nouveau l'une des épreuves à aller chercher ?
J'aimerais bien la glaner une troisième fois, mais c'est toujours compliqué de s'imposer. Il faut des chevaux bons et avec de la tenue.

Rêvez-vous toujours du Derby d'Epsom ?
Là aussi, ce sera difficile, y compris pour les coaches qui ne sont ni Anglais ni Irlandais. Mais toutes les courses étrangères sont importantes : la Dubaï World Cup, par exemple, est une épreuve très prisée. Le team Mike de Cock est l'un des top 5 au monde et on travaille pour y arriver, on ne baisse pas les bras.