Après Meydan aux Émirats arabes unis, Al Rayyan Park au Qatar et tout récemment Sakhir à Bahreïn, place à Riyad. Le Moyen-Orient, terre de galop, continue à croître au fil des années. Cette fois, le royaume saoudien met en place une grande journée avec des courses prestigieuses, dans le but de promouvoir le pays, mais pas seulement.

Pegasus, Saudi Cup puis Dubaï World Cup

Course hippique
«Skalleti a de quoi nous faire rêver», Jérôme Reynier
11/02/2020 À 09:05

Sur le modèle de la grande réunion de la Dubaï World Cup, trois très grandes courses richement dotées seront au programme à savoir la Saudi Cup, épreuve de longue distance, ainsi qu’une course réservée aux Pur-sang Arabes. Mais les Pur-sang Anglais ne sont pas oubliés avec des courses sur gazon et sable (dirt), et ce sur toutes les distances. Le calendrier est parfait pour la Saudi Cup, la course tombant entre la Pegasus World Cup fin janvier en Floride et la Dubaï World Cup fin mars à Meydan pour ce qu’on pourrait appeler un «nouveau triptyque ».

La course à vingt millions 

La Saudi Cup, déjà surnommée «The richest horse race in the history» (la course la plus richement dotée de l’histoire), offrira 20 millions de dollars de gains soit environ 18 millions d’euros, aux dix meilleurs des quatorze chevaux partants. À l’issue des 1.800 m de course sur l’hippodrome King Abdulaziz, le champion deviendra l’un des chevaux ayant le compte en banque le plus épais de l’histoire des courses. Ce 5 février, les autorités saoudiennes ont publié la liste des partants probables. Mucho Gusto, lauréat de la Pegasus World Cup, devrait être de la partie comme le bon Gronkowski, deuxième de la Dubaï World Cup en 2019.

Un joli contingent français

Pour cette première en Arabie saoudite, les entraîneurs français ont fort logiquement répondu à l’appel. Le sprinteur King Malpic (Thierry Lemer) est engagé dans la course sur le parcours des 1.350m sur gazon. Sur 2.100m, on devrait retrouver Intellogent (Fabrice Chappet), vainqueur du Prix Jean Prat en 2018. Enfin, dans la Longines Turf Handicap (3.000m sur gazon), les engagés sont au nombre de trois: Call The Wind (Freddy Head), Called To The Bar (Pia Brandt) et Way To Paris (Andréa Marcialis).

Course hippique
Les cinq courses qui feront l’année 2020
06/02/2020 À 13:29
Course hippique
La Pegasus World Cup pour Mucho Gusto
03/02/2020 À 08:57