Eurosport

Saison 2016 : Le parcours de Paris-Nice 2016 durci, mais sans grande étape alpestre

Le parcours de Paris-Nice 2016 durci, mais sans grande étape alpestre

Le 17/12/2015 à 15:36

CYCLISME - On connait désormais le parcours de Paris-Nice 2016. Cette édition ne comporte pas de véritable étape de haute montagne dans les Alpes. La prochaine "course du Soleil" offre toutefois un terrain de jeu propice aux grimpeurs et aux baroudeurs avec une trentaine d'ascensions.

Paris-Nice 2016 s'est dévoilé ce jeudi avec l'annonce du parcours. L'une des premières grandes courses à étapes de la saison offrira aux coureurs un profil accidenté mais sans col de haute catégorie. Les grimpeurs auront tout de même de quoi se réjouir avec pas moins de 31 ascensions au programme.

La course partira cette année des Yvelines et de Conflans Sainte-Honorine le dimanche 6 mars pour un prologue de 6.1km. La première étape sera marquée deux secteurs de terre (1300 m et 600 m, à parcourir deux fois) dans les derniers kilomètres à Vendôme, ce qui n'est pas sans rappeler les Strade Bianche italiennes. "Les chemins de terre sont un vrai point d'interrogation pour les équipes et les coureurs affirme le directeur de course François Lemarchand. On peut perdre Paris-Nice dès le deuxième jour." Les trois premières étapes sont taillées pour les sprinteurs mais peuvent s'avérer très piégeuses. "Il y en aura pour tous les goûts, considère François Lemarchand. En fonction de la météo, les deux premières étapes peuvent devenir des petites classiques."

Le peloton ira jusque dans le Rhône pour la première arrivée en côte, celle du Mont Brouilly, en plein Beaujolais. La cinquième étape va emprunter une partie du Mont Ventoux par le versant de Bédoin en début de journée avec la montée du Chalet Reynard (9,5km à 9,3%). La grande étape de montagne fera dans l'inédit avec la montée finale de la Madone d'Utelle (15,3km à 5,7%) et un dernier kilomètre à plus de 10%.

La dernière étape arrivera traditionnellement à Nice mais pourrait sourire aux baroudeurs avec pas moins de six cols dont celui d'Eze (7,7km à 5,7%), situé à 15 kilomètres de l'arrivée finale le dimanche 13 mars. Au total, les coureurs parcoureront 1290 kilomètres. "Dans l'ensemble, le parcours est beaucoup plus dur que celui de l'an dernier."

Paris-Nice avait été remporté l'an passé par l'Australien de la Sky Richie Porte, qui sera là pour défendre son titre. Pour cette édition 2016, de nombreux autres grands noms du cyclisme ont confirmé leur présence comme l'Espagnol Alberto Contador, ancien vainqueur de l'épreuve (2007 et 2010), l'Italien Fabio Aru, vainqueur de la Vuelta, et quelques autres têtes d'affiche (Bardet, Boonen, Degenkolb, Démare, Gallopin, Kittel, Kristoff, Rolland, Slagter, Talansky, ou Vuillermoz)

Le parcours :

Dimanche 6 mars : prologue, Conflans Sainte-Honorine - Conflans Sainte-Honorine (6,1km)

Lundi 7 mars : Etape 1, Conde-sur-Vesgre – Vendôme (195km)

Mardi 8 mars : Etape 2, Contres – Commentry (214km)

Mercredi 9 mars : Etape 3, Cusset – Mont Brouilly (165,5km)

Jeudi 10 mars : Etape 4, Juliénas – Romans-sur-Isère (193,5km)

Vendredi 11 mars : Etape 5, Saint-Paul-Trois-Châteaux - Salon-de-Provence (198km)

Samedi 12 mars : Etape 6, Nice – La Madonne d’Utelle (177km)

Dimanche 13 mars : Etape 7, Nice – Nice (141km)

0
0