Getty Images

TOUR D'ITALIE - Dumoulin : "Je serais content que Nibali et Quintana perdent le podium"

Dumoulin : "Je serais content que Nibali et Quintana perdent le podium"

Le 25/05/2017 à 21:11Mis à jour Le 25/05/2017 à 21:26

TOUR D'ITALIE - Il ne manquait finalement que cela pour vivre une fin de Giro à couteaux tirés. A Ortisei, au terme de la 18e étape d'un Tour d’Italie où la lutte pour la victoire finale est toujours aussi indécise, Tom Dumoulin et Vincenzo Nibali se sont répondus avec virulence par média interposé. En cause : la prétendue alliance entre l’Italien et Nairo Quintana.

Ça promet ! On avait eu droit à du spectacle et à des rebondissements sur la route. On avait eu droit à une lutte pour la victoire toujours plus incertaine et indécise puisque six prétendants, qui se tiennent ce jeudi soir en deux minutes au général, peuvent encore en rêver. Et voilà que les prochains jours vont nous offrir une vraie lutte psychologique entre les principaux favoris. Surtout entre Tom Dumoulin (Sunweb) et Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida). A l'arrivée de la 18e étape à Ortisei, le Néerlandais s'est plaint du comportement de l'Italien et de Nairo Quintana (Movistar) dans le final, lorsque les deux hommes ont refusé de collaborer avec le maillot rose pour revenir sur Thibaut Pinot.

"J'ai tenté de lui faire porter le poids de la course, s'est expliqué le Colombien de la Movistar. Après tout, c'est lui le maillot rose". Au final, si le débours sur le Français est conséquent (1'02'' perdue) mais pas "important", le leader de la Sunweb garde en travers de la gorge l'attitude des deux hommes. Le Néerlandais n'a d'ailleurs pas attendu bien longtemps pour régler ses comptes avec ses deux plus proches poursuivants. Dès sa descente du vélo, le "papillon de Maastricht" s'est tourné vers Quintana pour avoir des réponses : "Mais pourquoi tu n'as pas roulé ?", lui a-t-il lancé.

Dumoulin : "Je serais content qu'ils perdent le podium"

Quintana Nibali Dumoulin - Giro d'Italia 2017 stage 19 - Getty Images pub only in UKxUSAxIRLxITAxESP

Quintana Nibali Dumoulin - Giro d'Italia 2017 stage 19 - Getty Images pub only in UKxUSAxIRLxITAxESPGetty Images

"Je n'ai pas été surpris mais, bon, ce n'est pas une façon de courir très sympa, a poursuivi le leader du Giro. Maintenant, les autres coureurs en course pour le podium, comme Pinot [mais aussi Domenico Pozzovivo et Ilnur Zakarin, NDLR], se sont rapprochés. Et j'espère que s'ils continuent à courir comme ça, ils (Nibali et Quintana) perdront leur place sur le podium à Milan. Ce serait vraiment bien, je serais content".

Nibali : "On ne va pas l’emmener en carrosse jusqu’à Milan"

Une déclaration qui n'a évidemment pas plu à Vincenzo Nibali, très acerbe sur les propos tenus par le maillot rose. "A mon avis, il fait un peu le fanfaron, a estimé le Sicilien. Je n'ai jamais parlé comme ça. Il a montré qu'il était fort, mais il ne faut pas en dire trop, lui aussi peut perdre le podium, personne n'est à l'abri. On ne va pas l'emmener en carrosse jusqu'à Milan. Il faut continuer comme cela, garder les pieds sur terre et parler moins. Jusqu'à présent, il a été le plus fort. Connaissez-vous le karma ? La roue tourne."

Troisième du général à 1'12'' du Néerlandais, Vincenzo Nibali sait mieux que quiconque qu'un Tour d'Italie peut se renverser la veille ou l'avant-veille de l'arrivée… Qu'importe le comportement passé de Dumoulin ("J'ai été très amical avec tout le monde"), qu'importe les relations passées ("jusqu'à aujourd'hui, je n'avais pas de problème avec Nibali") : entre les leaders, la guerre est déclarée. Et elle promet d'être explosive jusqu’à Milan, dimanche.

0
0