AFP

Face à Ajaccio (3-0), Lorient n'a pas tremblé une seule seconde

Lorient n'a pas tremblé une seule seconde

Mis à jourLe 02/03/2016 à 22:25

Publiéle 02/03/2016 à 20:51

Mis à jourLe 02/03/2016 à 22:25

Publiéle 02/03/2016 à 20:51

Article de Julien Chesnais

Lorient s'est qualifié pour les demi-finales de la Coupe de France en battant le Gazélec Ajaccio (3-0), mercredi. Deux premiers buts inscrits en première période par Philippoteaux (9e) et Barthelmé (43e) ainsi que l'expulsion de Filippi (44e), ont facilité la tâche des Merlus.

Eurosport Player :

Voir sur Eurosport

L'aventure se poursuit pour Lorient en Coupe de France. Après Tours (L2), Boulogne (National) et Sarre-Union (CFA), les Merlus ont disposé en quart d'un GFC Ajaccio affaibli ce mercredi soir (3-0). La qualification s'est rapidement dessinée. Dès la pause, elle était quasiment actée grâce aux réalisations de Romain Philippoteaux (9e) et Maxime Barthelmé (43e), couplées à l'expulsion du capitaine corse Rodéric Filippi (45e). Pape Paye a conclu l'affaire (90e). Pour la troisième fois de son histoire, Lorient, vainqueur en 2002, valide son billet pour le dernier carré de la Coupe de France.

03:30
Hlts Lorient - Ajaccio - Eurosport

Les hommes de Sylvain Ripoll ont abordé cette rencontre avec l'esprit libéré. Deux victoires consécutives en championnat. Une 10e place au classement. Neuf points d'avance sur le premier relégable (...le GFCA). Délesté d'une véritable pression pour le maintien, Lorient peut faire de la Coupe un véritable objectif de fin de saison. Il a ainsi attaqué la rencontre pied au plancher. Trois minutes après le plat du pied de Barthelmé, passé tout près du montant de Jules Goda (6e), Philippoteaux a transpercé la forêt de jambes ajacciennes (1-0, 9e). Mais cette ouverture du score précoce n'a pas été suivie d'une balade de santé. Ou tout du moins, pas tout de suite.

01:10
Lorient - Ajaccio : but Philippoteaux 1-0 - Eurosport

Le bijou de Barthelmé, la bourde de Goda

Piqués au vif, les joueurs de Thierry Laurey, qui a adopté un système défensif à cinq pour pallier de nombreuses absences, ont pris le contrôle du match. Sans jamais faire preuve de justesse dans le dernier geste. Le missile de Boutaib (14e) est passé juste au-dessus. Et Mayi a trop écrasé sa frappe lointaine (33e). Leur chance était passée. Elle a même carrément tourné. A la 43e, Barthelmé a fait le break d'un sublime missile en demi-volée suite à une remise de Jeannot (2-0, 43e). Et dans la foulée, Filippi a pris un deuxième jaune, deux minutes après le premier, pour une nouvelle faute grossière sur Waris. Avant la pause, l'affaire était donc entendue ou presque.

01:03
Lorient - Ajaccio : 2-0 - Eurosport
0 commentaire
Vous lisez :