AFP

Coupe de la Ligue : Le PSG domine Metz (2-0) en quart de finale

Sans souci, le PSG poursuit sa route

Le 11/01/2017 à 22:54Mis à jour Le 12/01/2017 à 09:34

COUPE DE LA LIGUE - Tenant du titre, le PSG s'est qualifié pour les demi-finales en s'imposant logiquement devant Metz mercredi au Parc des Princes (2-0). Le capitaine parisien Thiago Silva a signé les deux buts de la formation d'Unai Emery.

Il n'y a pas eu de surprise. Largement dominateur, le PSG a très logiquement battu Metz en quart de finale de la Coupe de la Ligue ce mercredi soir au Parc des Princes (2-0). Le score aurait pu être plus sévère mais les Parisiens ont manqué de réalisme face aux Lorrains. Les joueurs d'Unai Emery s'en sont remis à leur capitaine Thiago Silva qui a signé un doublé et permis à Paris de rejoindre Nancy, Monaco et Bordeaux dans le dernier carré de la compétition.

Soucieux de ménager ses joueurs, Unai Emery avait largement remanié son équipe pour ce dernier quart finale de Coupe de la Ligue. Areola était ainsi titulaire dans les buts et Cavani retrouvait le poste d'avant-centre face à des Messins privés de plusieurs éléments et pas franchement optimistes avant le coup d'envoi. Repliés dans leur moitié de terrain, les Grenats ont subi le jeu adverse mais Cavani, mobile et actif, a montré qu'il n'avait pas perdu ses mauvaises habitudes en manquant de précision dans ses tirs (7e, 17e). Comme contre Bastia en Coupe de France samedi dernier, les Parisiens ont débloqué la situation grâce à une tête de Thiago Silva au premier poteau sur corner (1-0, 27e).

Quatrième demi-finale de suite pour le PSG

Le plus dur était fait pour des Parisiens très à l'aise au niveau de l'animation offensive avec notamment un Verratti inspiré. Pourtant, les triples tenants de la Coupe de la Ligue ont tardé à se mettre à l'abri en marquant le but du break. Cavani a encore gâché (35e, 51e, 67e) et le gardien messin Oberhauser a tenu tête aux percutants jeunes Parisiens Nkunku (40e) et Ikone (46e). Les visiteurs messins ont laissé passer leur unique chance d'égaliser quand Diallo n'a pas réussi à trouver la lucarne d'Areola sur sa frappe de 20 mètres (65e).

Car Thiago Silva a encore fait parler son jeu de tête sur un corner de Di Maria pour envoyer le ballon sous la barre d'Oberhauser et plier définitivement le match (2-0, 72e). Le Brésilien a signé son premier doublé depuis celui réussi avec Fluminense en octobre... 2007. A l'image de leur capitaine, les Parisiens repartent fort en ce début d'année 2017. Les Bordelais, qu'ils iront défier pour une place en finale le 25 ou le 26 janvier, sont prévenus.

Vidéo - Meunier : "Des une-deux, des une-trois"

00:57
0
0