Panoramic

Après Turquie - Croatie : Au four et au moulin, Luka Modric est bien la lumière de cette Croatie

Au four et au moulin, Modric est bien la lumière de cette Croatie

Le 12/06/2016 à 18:04Mis à jour Le 12/06/2016 à 18:09

EURO 2016 - Pour son entrée dans la compétition, la Croatie a dominé la Turquie ce dimanche (1-0) au Parc des Princes grâce à un but de Luka Modric. Star attendue du tournoi, l'unique buteur de la rencontre a répondu présent et risque bien d’illuminer la compétition de sa classe.

Une entrée en matière fracassante. À l'image de Dimitri Payet ou Gareth Bale, Luka Modric fait partie des stars qui ont brillé pour leur premier match dans la compétition. Le numéro 10 croate, omniprésent tout au long de la rencontre a régalé, que cela soit à la récupération, à l'organisation et même à la finition. C’est évidemment lui qui a permis à son équipe de l'emporter face à la Turquie. Grâce à une reprise de volée de 25 mètres (41e) et des gestes de grande classe, le joueur du Real Madrid a été le prince du Parc.

Face au défi physique proposé par les Turcs, Modric a su faire preuve de caractère. Malgré un jeu haché, il a été l'un des rares croates à surnager en début de match. Pour preuve, les statistiques du madrilène sont saisissantes. Il est le joueur qui a touché le plus de ballons (78) et réussit le plus de passes (52).

Placé en milieu relayeur dans le 4-2-3-1 concocté par Anté Cacic, Modric a parfaitement étouffé les offensives turques avant de distiller à la façon d'un quarterback des caviars à Perisic et Brosovic. Véritable baromètre de son équipe, le Croate s'est montré de plus en plus dangereux au fur et à mesure du match avant de concrétiser la domination des siens. A la retombée d'un ballon mal renvoyé par la défense turque, Modric n'a pas hésité à tenter sa chance d'une reprise de volée plus de vingt-cinq mètres, signant l'un des plus beaux buts (41e) de ce début de compétition.

De bon augure pour la suite

Malgré la fatigue, le vainqueur de la dernière Ligue des champions s'est attaché à distribuer les ballons et donner le tempo de son équipe avec classe. Si la Croatie n'a pas su concrétisé toutes les opportunités qu'elle a eues, elle a maîtrisé la possession du ballon sans jamais être réellement inquiétée par les offensives turques.

Bien aidé par le travail de Perisic, Mandzukic et Rakitic, Modric a été la seule des quatre stars à ne pas céder sa place. Élu sans surprise homme du match, le milieu de terrain devrait incontestablement être l'un grand joueur de cet Euro 2016. Et la Croatie en aura bien besoin. Et ce dès le 17 juin prochain face à la République Tchèque, avant d'aller défier l'Espagne le 21 juin pour l'un des chocs les plus attendus de cette phase de poules.

0
0